La réalité virtuelle le futur du cinéma ?

La réalité virtuelle est partout. Après avoir été mise à l'honneur à Cannes et au festival de Venise c'est à Arles que la VR prend ses quartiers. Le festival se déroule à Arles du 3 juillet au 31 août 2017, au couvent Saint-Césaire.

Le VR Arles Festival revient pour la seconde édition. Fondé en 2016 par BNP Paribas, Fisheye et les Rencontres de la Photographie d'Arles, le festival connaît un franc succès. Pas moins de 50 000 personnes sont d'ailleurs attendues durant ces deux mois ! Focus sur le festival high-tech le plus attendu de l'été.

Qu'est ce que la réalité virtuelle ?

AR, VR, IA, le futur est déjà là. Et la réalité virtuelle en fait partie. C'est la nouvelle vague technologique. La réalité virtuelle apparaît comme une évolution logique dans l'histoire de la vidéo immersive. Après un début plutôt timide, la technologie semble prête pour devenir mainstream. Et elle va se démocratiser plus vite qu'on ne le pense. Preuve en est avec l'arrivée sur le marché grand public de casques de réalité virtuelle. Si la VR est plutôt associé aux jeux vidéos, elle fait déjà ses premiers pas dans le 7e art. L’explosion de la vidéo sur les réseaux sociaux et l’arrivée de caméras bon marché ont egalement contribué à l'essor de la VR. 

Avec les réseaux sociaux, pionniers de l’intégration innovante de vidéos : formats courts, direct live, un nouveau format vient se greffer à la liste : la vidéo 360°.

Au VR Arles Festival, le spectateur peut ainsi découvrir des scènes à 360°.

Pourquoi un festival de cinéma en réalité virtuelle ?

Équipée d'un casque HTC Vive et d'écouteurs sur les oreilles, j'ai testé le futur du cinéma. Je vous livre ici mes premières impressions.

Au VR Arles Festival, pas moins d'une vingtaine de films sont présentés. Et le choix est plutôt vaste : SF, de l’horreur, du documentaire, de l’animation, de l’expérimental, du motion design. Le film le plus court dure 5 minutes et le plus long 40 minutes. Je m'attendais à visionner des films sur grand écran. Et pourtant pas de salle ni de siège attitré. On vient, on choisit le film. Trois choix de casques : le Samsung Gear, l'Oculis Rift ou le Sony HTC.

Comme nous l'explique Benoît Baume, créateur du festival, le VR Arles festival vise à encourager les nouvelles écritures cinématographiques rendues possibles par l'émergence de technologies comme la réalité virtuelle. Et de montrer notamment comment les auteurs s'emparent de la VR.

Pour Michel Hazanavicius, la réalité virtuelle est

Une expérience différente du cinéma.


https://twitter.com/mallys_/status/882617713864183808

Les nouveaux défis de la réalité virtuelle 

Nous avons pu rencontrer les réalisateurs des films présentés en VR. L'occasion de débattre cinéma et réalité virtuelle. Retour sur cette table ronde.

Pour les réalisateurs, la réalité virtuelle est une toute nouvelle perspective d'écriture, de tournage et de diffusion. Contrainte budgétaire et de format (format vidéo sphérique, hors champ, cut). Le hors-champdisparaît et le spectateur vit alors une expérience immersive et interactive. À savoir qu'il n'existe pas encore de business model.

Nul doute que la réalité virtuelle va révolutionner le cinéma, mais c'est un secteur qui en est encore à ses premiers balbutiements. Tout le monde s'observe mais personne n'ose vraiment se lancer. Une réalisatrice nous a d'ailleurs fait remarquer : Apple rachète toutes les technologies mais pas de projet en vue concernent la VR.

Si l'on devait définir la place de la réalité dans le cinéma : La VR est un média hybride. 


La VR s'adapte à un type de narration : le rêve. Le cerveau accepte l'expérience interactive.

Le  VR Arles Festival encourage les réalisateurs à explorer le champ des possibles de la VR. Avec un simple casque vissé sur la tête, il est désormais possible de voyager à bord d'un vaisseau spatial. La frontière entre monde réel et virtuel ne font plus qu'un.

https://twitter.com/mallys_/status/882601876125962241

Annonce des prix 

Et c'est MIYUBI le lauréat du prix du #VRArlesFestival avec mention spéciale pour DearAngelica.

 

Le jury

Le jury a livré ses premières impressions sur le festival. Chacun a donné son point de vue. La réalité virtuelle ouvre la voie à de nombreux champs d'application.

Retrouvez ci dessous la conférence sur Periscope :

https://twitter.com/mallys_/status/882901217286008833

Échange avec Bertrand Cizeau, Directeur communication du groupe BNP Paribas.

BNP Paribas soutient le cinéma depuis 100 ans maintenant. La société s'intéresse de près à l’innovation. Bertrand Cizeau,  est convaincu que la VR va modifier en profondeur les expériences des personnes. Il indique :

Les univers de réalité virtuelle et augmentée vont progressivement faire partie du quotidien de nos clients en offrant de nouvelles formes de médiations entre nos publics et nos services. Chez BNP Paribas, nous nous intéressons de près à ces nouvelles technologies dans le cadre de notre politique d’innovation. L'enjeu: les intégrer pour proposer des services inédits qui facilitent davantage le parcours et l’expérience client.

 

À noter que BNP Paribas est la première entreprise à proposer un film corporate en réalité virtuelle à découvrir ci dessous :

 

 

Bertrand Cizeau nous a parlé d'une application en réalité virtuelle proposé par BNP Paribas et destiné aux clients. Un projet présenté notamment à Vivatech qui fait entrevoir à ses clients ce que sera l'expérience bancaire de demain : la consultation des opérations bancaires en réalité augmentée.

De plus, BNP Paribas Real Estate, avec le POD, propose un outil de visualisation pour se projeter et éclairer un investissement immobilier. Développé en partenariat avec la start-up Vectuel & RF Studio, il s’agit d’une capsule de téléportation qui permet de visualiser en 3D et à 360, un nouvel appartement ou un immeuble en cours de construction ou de commercialisation.

Quant au « Mobile Protect VR » de BNP Paribas Cardif, c'est une expérience de réalité virtuelle ludique, qui permet de sensibiliser les particuliers aux bénéfices de l’assurance pour la protection de leur mobile et de leurs objets de valeurs.

 

 

La réalité virtuelle va t'elle révolutionner le cinéma ?

La réponse est oui. Car cette forme émergente de récit donne au public la possibilité de faire partie de l’histoire, et de ne pas rester passif. Les spectateurs veulent quelque chose d’engageant, quelque chose d’immersif. Pour avoir visionné quelques films en VR, je peux affirmer que la réalité virtuelle nous livre un contenu  original et stimulant. Le format donne une sensation de liberté à celui qui la regarde et qui peut se balader dans la vidéo.  Lorsque j'ai vu Miyubi, il y'a une scène où le spectateur est assis sur une chaise qui avance. J'ai constaté que mes sensations étaient décuplées. Notre cerveau rêve et accepte le monde virtuel. J'avais l'impression de faire partie du film. Assez bluffant. Dommage que l'image visuelle n'est pas très nette. La faute aux casques ?

https://youtu.be/oBDj79V7PDI

Plus d'informations : Le VR Arles Festival se tient à l'espace Saint Césaire du 3 juillet au 31 août 2017 tous les jours de 10h à 19h. Entree 8€

Rendez-vous sur Hellocoton !

Follow my blog with Bloglovin

12 réflexions au sujet de « La réalité virtuelle le futur du cinéma ? »

  1. le véritable challenge de l’animation n’est plus de repousser les limites du réalisme, mais de savoir utiliser les bonnes techniques au bon moment pour raconter la bonne histoire

    J'aime

  2. Jai testé le VR Arles festival jai pas trop accroché. Peut mieux faire. Payer pour s’asseoir sur une chaise de bureau pas top ! Je m’attendais à une vraie salle de cinéma.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s