Evènements - Culture - Lyon

#Blendwebmix Vie privée, IA, VR, Pinterest, Qwant, Alibaba, Les temps forts Jour1

Ce mercredi 24 octobre 2018, j’étais au Blendwebmix  (Cité internationale, Lyon). C’est ma première année au Blendwebmix et le bilan est plutôt positif. Des conférences, des tables rondes, des rencontres IRL, retour sur les temps forts de cette première journée 100% web.

Blendwebmix, conférences et speakers de qualité

Le Blendwebmix est un ensemble de conférences uniques sur les nouveaux métiers, les nouveaux usages et les nouvelles technologies du web. Côté chiffres le Blendwebmix c’est pas moins de 1800 visiteurs, des conférences, des ateliers, 1000 litres de café, un candy bar et un espace détente avec de nombreuses animations (babyfoot…).

Durant deux jours, j’ai arpenté les allées et salles de conférences sur trois étages. Le lieu ne m’est pas inconnu. En effet, c’est ici qu’ont eu lieu le salon Sido (salon dédié à l’internet des objets) ou encore The Web Conf.  Et pourtant, j’ai réussi à me perdre entre le salon tête d’Or ou encore la salle Bellecour !

Keynote d’ouverture avec Aral Balkan

A l’origine, Internet était censé être destiné aux masses. Aujourd’hui il nous échappe. Les GAFA, entreprises ou gouvernements les utilisent à d’autres fins. Surveillance, contrôle, exploitation de données à des fins commerciales ou politiques. Telle est la vérité qui se cache derrière les Googles et Facebooks. Il va sans dire que, comme il a été si bien illustré par Cambridge Analytica, cet état des choses a des conséquences désastreuses sur notre vie privée, notre liberté d’expression et la démocratie.

Fort heureusement, il existe des alternatives telles que les technologies éthiques gratuites et ouvertes, décentralisées et interopérables.

Dans cette conférence, Aral Balkan, expose les problématiques actuelles du capitalisme de la surveillance et explique ce que nous pouvons faire afin de construire un Internet appartenant au Peuple. Pour Aral Balkan, l’homme doit redevenir homme. Aujourd’hui, il n’est plus que data. Seul la tech éthique pourrait réguler cela. il nous faut, selon lui, travailler à créer un autre monde où nous aurions retrouvé la maîtrise de toutes les facettes de nos personnalités numériques. Il indique même quelques pistes dont certaines sont déjà là : les biens communs, les licences libres, le pair à pair… Ainsi, par exemple, l’architecture d’une ville intelligente et les données sur le monde qui nous entoure doivent appartenir aux biens communs, tandis que la voiture connectée, le smartphone ou encore la montre connectée, etc. et les données qu’ils collectent (les nôtres) doivent rester notre propriété.

Aral Balkan milite pour une justice sociale à l’ère digitale. Aral a d’ailleurs développé Better Blocker un outil permettant de ne pas être tracké sur le Web.

Table ronde : Entreprise libérée : au delà du Bullshit

Vous pensez que le bonheur au travail a révolutionné le management, pour le plus grand bonheur des salariés ?  Sous les artifices des beaux locaux, des brainstorms, des discours attrayants sur le collectif et l’innovation… demeurent les process rigides, les règles et les promesses d’épanouissement perdues. La parade du management positiviste ne prend pas, et le salarié étouffe. Au Blendwebmix, les intervenants ont fait sauter les discours établis et nous ont donné les clés d’une transformation managériale plus efficace, fondée sur le sens, le courage et l’autonomie. J’apprends par l’occasion que de telles entreprises comme Fasterize existent : le salarié choisit ses horaires, son salaire, pas de hierarchie pyramidale… Avec les interventions d’Alain Irbane, directeur de recherche CNRS, François Geuze, innovateur RH, Jeremie Bataille, Co-fondateur et CEO de Flexjob, Stephane RIOS, CEO et Founder Fasterize, Julie Legout Linkavalue.

WebXR la réalité mixte arrive dans nos navigateurs

Dans ce talk, on découvre comment créer des expériences utilisateurs encore plus interactives avec les langages du web et notamment avec la réalité mixte.

Conférence : Pourquoi le futur de la recherche est visuel ? l’exemple de Pinterest

Indécis, en manque d’inspiration ? Cette conf’ est pour vous. Chaque jour, nous prenons des décisions. Acheter une maison doit être une décision mûrement réfléchie alors comment faire le bon choix ? Pinterest moteur de découverte visuelle est la solution. Le réseau social permet à ses 200 millions d’utilisateurs à travers le monde de trouver des idées à réaliser pour tous les aspects de leur quotidien. Pinterest est une plateforme pour nous aider à planifier le futur. En effet, les utilisateurs créent un board pour puiser de nouvelles inspirations avant de réaliser leurs projets. Pinterest est différent des autres réseaux sociaux car c’est un vrai laboratoire de tendances et d’idées. Il y a des possibilités très intéressantes avec Pinterest dès lors que l’on comprend son fonctionnement. Il est différent d’Instagram car on y épingle des idées, des photos… Pinterest créée des inspirations et nourrit la créativité.

Adrien Boyer, country manager France, Europe du sud et Benelux de Pinterest, a abordé l’émergence des technologies de recherche visuelle, ce que cela implique pour les consommateurs, et en quoi la découverte visuelle est un enjeu global clé.

Grâce à Pinterest, l’identité visuelle permet à des marques ou à des particuliers une meilleure visibilité de leurs produits (par exemple, Pinterest permet de booster le trafic d’un bloggeur). Il faut savoir que Pinterest est la 3e marque préférée des américains. Un réseau social à ne pas négliger comme le souligne Adrien Boyer, Pinterest c’est 250M d’utilisateurs actifs dans le monde et 3M d’épingles en France par jour !

Vous ne savez pas ce que vous voulez et vous le savez quand vous le voyez.

https://twitter.com/mallys_/status/1055081468786024450?s=21

L’avenir du numérique à l’ère de l’antropocene

Alexandre Monnin et Diego Landivar sont à l’origine du projet Closing Worlds et réfléchissent à un avenir qui tend vers la décroissance, voire la désinnovation. Ils repartent de l’Anthropocène, l’ère où l’influence de l’être humain sur la planète et l’écosystème dont il fait partie est désormais indéniable. Une conférence qui alerte sur les problématiques des innovations et des nouvelles technologies sur notre environnement tout en proposant des solutions. « L’avenir du numérique à l’ère de l’anthropocène » avec une approche très réaliste de la phase d’atterrissage en catastrophe. Les arguments sont percutants : si toutes les voitures deviennent autonomes, il faudra réorganiser la ville comme ça a été fait autour des voitures il y a un siècle, si on produit tous les objets connectés prévus, bin on aura simplement pas assez d’électricité pour les alimenter.

Peut-on offrir une user eXperience personnalisée tout en protégeant la vie privée des utilisateurs ?

Les grandes plateformes en lignes captent toutes nos données en vue d’offrir « une meilleure expérience utilisateur » mais veulent surtout vendre de la publicité ciblée, participant ainsi au capitalisme de surveillance. Peut-on imaginer des services Internet qui ne pistent pas leurs utilisateurs ? Pourraient-ils aussi offrir une expérience personnalisée pour rivaliser avec les services existants ? Qwant planche sur le sujet avec son approche MasQ de façon à concilier ce qui semble inconciliable : vie privée et personnalisation poussée.

Keynote de clôture : La Chine laboratoire d’innovations ? Au royaume d’Alibaba et des datas

On peut dire que cette Keynote a fortement marqué les esprits.  Elle est en rupture totale avec la Keynote d’ouverture, on est loin de la peerocracy. Les chinois, consommateurs de demain, ont un coup d’avance côté Tech (new retail, hema…). Des datas et encore des Datas, mais quid de la vie privée.

Laura Pho Duc, Head of marketing et communication Alibaba France, a clôturé la première journée du Blendwebmix.  En Asie, l’audience est plus accessible et plus réactive. Elle a ouvert les portes de la caverne d’Alibaba et nous a fait une démo qui a laissé la majorité de l’assemblée sans voix.

Alibaba, rival d’Amazon, en chiffres c’est impressionnant. 62000 employés, 552 millions d’utilisateurs actifs, 547 milliards de dollars  de volumes d’affaires, 1000 billions de bénéfices pour le jour des célibataires, des chiffres à faire pâlir.

Les chinois sont les consommateurs de demain et la Chine semble bien décidée, désormais, à être le premier consommateur mondial.

La Chine n’est pas mobile first, elle est mobile only.

Jamais sans mon smartphone. Pour preuve, il existe des trottoirs réservés spécialement aux piétons ayant un smartphone.

Alibaba semble avoir trouvé la solution : tout miser sur les données, avec capteurs et big data à tous les étages. Une solution qui fonctionnerait chez nous ? Pas si simple. On n’est pas loin de Black Mirror.

Un commentaire sur “#Blendwebmix Vie privée, IA, VR, Pinterest, Qwant, Alibaba, Les temps forts Jour1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.