#VeggieWorld Startups, food et innovation, retour en images ‪@VeggieWorldFR ‬

Ce dimanche 3 février 2019, Je suis partie faire un tour au Veggie World Lyon. Le Veggie World, c’est une parenthèse bienvenue le temps d’un week-end. Et si je vous partageais un peu tout ça à chaud ?

Veggie World : le vegan une tendance qui se démocratise

Le salon VeggieWorld est l‘occasion de découvrir un style de vie alternatif, un mode de vie qui m’était inconnu jusqu’à présent.

Lyon, la deuxième plus grande ville de France, avec plus d’une demi-million d’habitants, est devenu de plus en plus veggie-friendly depuis la première édition Lyonnaise en 2017 : l’ouverture de trois nouveaux restaurants végane, des nouveaux marchés végans locaux, mais aussi plus d’événements dédié à la cause animale organisés par des locaux engagés et des associations.

Adopter un mode de vie vegan serait

adopter un mode de vie plus sain et plus respectueux de l’environnement, des animaux et des ressources.

J’ai appris beaucoup de chose en repartant du salon. C’est là tout l’intérêt d’un tél événement. Ne plus manger de viande et opter pour le 100 % végétal ne se résume pas à se nourrir uniquement de légumes !

J’ai eu l’occasion d’échanger avec des adeptes du vegan qui m’expliquent qu’ils consomment des produits non issus des animaux ou de leur exploitation. Être vegan ne se limite donc pas seulement au périmètre de la cuisine. Et ce n’est pas qu’une mode. Ce qui est aujourd’hui une niche semble se démocratiser.

Au Veggie World, j’ai découvert de nombreux stands variés : alimentation (sucré ou salé), vêtements, cosmétique (dite cruelty free), du thé bio, de la santé, de la gourmandise, et même de la maroquinerie.

Au Veggie World, j’ai constaté que le véganisme a gagné du terrain dans nos assiettes. Comme le prouve mes photos ci dessus. .
Cette troisième édition du salon VeggieWorld Lyon, n’a encore jamais accueilli autant d’entreprises locales : plus de 30% viennent de Lyon et la région Rhône-Alpes. Une nouvelle confirmation du marché végane croissant à Lyon et sa région.

Et les alternatives à la nourriture de provenance animale ont de quoi nous égayer nos papilles. Etre vegan n’oblige pas à se priver des plaisirs gustatifs.

Rencontre interview

A la rencontre de VGTL

Rendre l’écologie fashion ? C’est possible grâce à VGTL (se prononce végétal) qui a créé une collection de textiles et baskets “propres”, faites à la main, vegan, eco-friendly et cruelty-free. Le secteur du textile demeure l’un des plus polluants sur Terre. Contre cette industrie, VGTL contribue à développer un nouveau secteur du textile, plus responsable.

A la rencontre de Week Up

Weekup est la seule coupe menstruelle pliable et française. Elle est livrée dans une petite boite imprimée en 3D et pratique à emporter. La coupe menstruelle est une alternative aux tampons et serviettes hygiéniques.

Retrouvez ci dessous l’intervention de Corinne Boulay, créatrice de la Week’up

La slow Cosmétique

A la rencontre de Happycuriennes

La slow-cosmétique dit non au gaspillage, à la sur-utilisation de produits et à la sur-segmentation marketing des cosmétiques.

J’ai eu l’occasion de m’entretenir avec Carole, créatrice de la marque « Les Happycuriennes » qui propose une cosmétique écologique, responsable et Made in France. Les soins qu’elle propose sont 100% d’origine végétale et certifiés bio par Ecocert et Cosmébio et certifiés Vegan et Cruelty Free par la Peta. La marque est lauréate de la Mention Slow Cosmétique.

À la découverte de Plim

Prise de conscience écologique oblige, nombreuses sont celles qui ont abandonné les serviettes hygiéniques au profit d’une solution plus écologique : les lingettes lavables. Zéro déchet et eco friendly, Plim propose des solutions saines et naturelles pour l’intimité.

À la découverte de Hari & Co

Fraîchement lauréats du grand prix innovation Sirha 2019, la startup Hari & Co mise sur les légumineuses pour leurs steaks végétaux.

A la découverte de MyVeggie

MyVeggie propose des compléments alimentaires aux actifs naturels, sans gélatine et non testés sur les animaux.

Avec My Veggie, les végétariens et végans trouvent désormais des produits conçus pour apporter tous les nutriments nécessaires à l’organisme : des vitamines comme la B12 ou des minéraux comme le fer et offrant une alternative saine et naturelle. La gamme est élaborée et fabriquée en France, dans une démarche de respect de l’environnement et des animaux.

Sur les nombreux stands, les visiteurs ont pu découvrir des savons et soins en tout genre.

A la découverte de Morice premier yaourt sans additif

Située à Marseille, cette startup produit des yaourts bio à partir de riz de Camargue.

Un procédé breveté. Résultat : un yaourt sans additif et relativement stable (un mois de conservation).

Le Veggie World sur les réseaux sociaux

Source : Visibrain (plateforme de veille des réseaux sociaux)

Je teste depuis peu cet outil. Visibrain est un outil incroyable notamment pour les marques. La plateforme est capable d’extraire en temps réel de très nombreuses données. Pour le Veggie World, Visibrain a extrait tous les tweets sur le sujet afin de donner des datas clés : nombre de tweets, de RT, impressions…Je parlerais de Visibrain dans un article plus complet à venir.

Le Veggie World en 2019

Le salon VeggieWorld Lyon est un rassemblement de tout l’aspect du véganisme :
• Des experts et nutritionnistes d’une alimentation végétale
• Des chefs de cuisine végétalienne et végétarienne
• Des démonstrations culinaires et dégustations
• Des influencers dans les réseaux sociaux : blogueurs, instagramers et youtubeurs
• Des conférences autour du véganisme
• Des producteurs, services et associations
• Et plus de 6 000 consommateurs

Vegan la recette d’un monde meilleur ?

Le constat est là. De nombreuses personnes choisissent des cosmétiques non expérimentés sur les animaux ou porte des vêtements éthiques. Les motivations sont souvent différentes (prise de conscience, allergies alimentaires…), et les engagements à différents niveaux. Certaines marques ont compris qu’il y a un marché à saisir. Les tarifs parfois excessifs des produits bios ou vegan (mode, textile ou même sac à main) me laisse parfois perplexe. Le prix à payer pour un monde meilleur ? Qu’en pensez-vous ?

21 réponses sur « #VeggieWorld Startups, food et innovation, retour en images ‪@VeggieWorldFR ‬ »

  1. toujours un plaisir de venir et de rencontrer des gens sympas tout en dégustant les nouveautés! Merci mallys pour ce tour d’hiro Du Veggie World.

    J'aime

  2. Veggieworld au top. Organisation à l’heure, exposants dans tous les domaines (des commerçants super sympa et disponibles). De la nourriture à outrance !
    Des conférences intéressantes. J’espère pouvoir retourner à une veggieworld. Rdv à la prochaine édition !

    J'aime

  3. Avant je ne comprenais pas pourquoi les gens allais au salon les 2 jours, maintenant je comprend c’est pour pouvoir manger plus !
    1 jour ne m’a pas suffit a tout goûter 😉 Je trouve l’entrée un peu cher. J’ai entendu des commerçants dire « non nous on es pas vegan mais notre produit l’est » hum cela m’a un peu dérangé je me dis que les gens « profitent » de faire leur pub et de vendre alors qu’ils ne sont pas du tout concerné par le veganisme en temps habituel … c’est l’effet marketing.

    J'aime

  4. Mon premier VeggieWorld ce week end! Une totale découverte et une immersion pour la première fois au milieu d’autres personnes ayant ce même amour des animaux (même si on est tous à des stades différents et que mon mode de vie est très loin du véganisme). Mais ça fait un bien fou. Merci beaucoup. En plus les stands étaient tops, de supers découvertes, autant en associations, qu’en articles modes et ravie d’avoir put goûter à plein de petites choses aussi délicieuses les unes que les autres et sans se sentir obliger d’acheter en permanence comme dans d’autres salons: ici on sent que les gens ont juste envie déjà de vous faire découvrir quelque chose et c’est extra. Merci mille fois et au plaisir de revenir! J’ai apprécié la slow cosmétique, le maquillage Cruelty Free, les vêtements vegan et la week up.

    J'aime

  5. Que cette manifestation soit dans toutes les grandes et moyennes villes pour que tout le monde ait l’occasion découvrir et connaître ce monde de vie et les différents points de vue. Interview intéressantes.

    J'aime

  6. Je connais la marque FEMPO, les culottes menstruelles.
    FEMPO a été lancée par 2 amies, Fanny et Claudette, qui ont décidé de proposer une solution plus pratique et safe, afin que les femmes vivent mieux leurs règles. La Weekup a l’air pas mal. Merci pour cette découverte

    J'aime

  7. Hello
    L’intérêt est que finalement ça donne la possibilité de découvrir des produits de différents secteurs. Je ne suis pas vegan mais je suis devenue plus exigeante sur la composition des cosmétiques. Je te conseille aussi le salon Marjolaine si tu as l’occasion d’y aller un jour.
    Bised

    J'aime

  8. Coucou,
    J’avais été au Veggie World à Paris et j’avais adoré ! C’est un chouette salon vegan ! On fait de belles découvertes avec des alternatives sympa ! Les yaourts Morice me plaisent bien, je vais aller regarder ça de plus près 🙂 Et le côté slow cosmétique me parle également ^^
    Des bisous !

    J'aime

  9. C’est typiquement l’endroit que j’aime aller, tu découvres pleins de choses et pour le coup, ce sont des choses de qualités.. Pour tout te dire, je ne connais aucune marque mais, ça ne va pas tarder parce que c’est vraiment dans l’air du temps

    J'aime

  10. Tour d’horizon sympa de pleins de marques que je ne connaissais pas. Oui c’est vrai que c’est dommage que les produits soient souvent trop chers. Mais peut-être qu’avec une consommation croissante, les prix baisseront. A voir 😉

    J'aime

  11. Contente de voir un article sur le veggieworld par ici. Personnellement je n’ai pas l’impression que les produits vegans sont si chers par rapport à des produits non vegans de qualité équivalente, et clairement je préfère mettre un peu plus et savoir que j’achète quelque chose de respectueux de l’environnement et pour lequel aucun animal n’a donné sa vie 🙂

    J'aime

  12. J’aurais adoré assister à ce salon. C’est en général un bon moyen de connaître les tendances et ce qui se fait dans un domaine donné. Et quand on commence à s’intéresser au veganisme parfois un peu d’aide est bienvenue. Merci pour ton super article 🙂

    J'aime

  13. Bonjour Mallys!
    Je me retrouve parfaitement bien dans la tendance Vegane même si je ne suis que végétarienne, j’adore tester des restaurants Vegans et je suis toujours dépitée de l’absence d’UN SEUL plat végétarien dans les restaurants Français (je me retrouve souvent avec un assortiment plus ou moins bien d’entrées), donc je salue toute initiative qui va vers cette cause.
    Mais d’autre part, comme déjà dit dans les commentaires précédents je vois des abus liés à un effet de mode que nous pouvons pas éviter: les restaurants Vegans qui font des assiettes avec 3 pauv’ légumes à 15€. Ou encore la maroquinerie qui abusent du mot cuir (pour son coté prestigieux j’imagine): le cuir de papier, le cuir de liège, WTF? Non c’est du papier et du liège. C’est comme dire du « diamant de verre »….
    Merci pour ce super article!
    Maria

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

About Mallys

Je m'intéresse de près aux nouvelles technologies et aux mutations digitales. Je défends l'idée que plusieurs futurs sont possibles et qu'il est urgent de remettre de l'humain dans la technologie. "L'information est l'oxygène des temps modernes"