Accéder au contenu principal

Google coupe l’accès à Huawei à ses services

Google, dont le système mobile Android équipe l’immense majorité des smartphones dans le monde, a indiqué dimanche commencer à suspendre ses relations avec le chinois Huawei, qui fait partie des entreprises jugées « à risque » par Washington.

En pleines tensions commerciales avec Pékin, Donald Trump a interdit cette semaine aux groupes américains de commercer dans les télécommunications auprès de sociétés étrangères jugées dangereuses pour la sécurité nationale, une mesure qui cible notamment Huawei, le géant chinois des télécommunications, bête noire de Washington.

Cela interdit en particulier les partages de technologies

Le groupe figure nommément dans une liste d’entreprises suspectes auprès desquelles on ne peut commercer qu’après avoir obtenu un feu vert des autorités, établie par le ministère américain du Commerce.

« Nous nous nous plions à ce décret et examinons ses implications »

a indiqué Google dans un courriel à l’AFP.

Les implications peuvent donc en l’espèce être importantes puisque comme tous les groupes technologiques, Google doit collaborer avec les fabricants de smartphones pour que ses systèmes soient compatibles avec les téléphones.

Ainsi Google va devoir stopper les activités qui supposent un transfert de technologies qui ne sont pas publiques (c’est-à-dire en « open source »), ce qui contraindrait le fabricant chinois à n’utiliser que la version « open source » d’Android, a expliqué à l’AFP une source proche du dossier.

Huawei ne pourra plus accéder aux applications et services propriétés de Google, comme Gmail par exemple.

Sollicité par l’AFP, Huawei n’a pas répondu.

Il a dénoncé cette semaine des « restrictions déraisonnables qui empiéteront sur les droits » du groupe chinois.

La firme dont le siège est implanté à Shenzen, dans le sud de la Chine, est depuis longtemps dans le collimateur des autorités américaines, soupçonnée d’espionnage au profit de Pékin qui aurait largement contribué à sa spectaculaire expansion internationale.

Au premier trimestre, Huawei a vendu 59,1 millions de smartphones, soit 19% de part de marché, plus que l’américain Apple mais toujours derrière le leader, le sud-coréen Samsung.

Huawei est un des leaders dans la 5G, la nouvelle génération d’internet mobile en cours de déploiement.

Les deux premières économies mondiales s’affrontent par l’imposition mutuelle de droits de douane et la technologie est un axe majeur de leur bras de fer.

Un retour en arrière nécessaire pour éviter une crise diplomatique

Le décret signé par Donald Trump pourrait mettre en péril de milliers d’Américains. Ils pourraient en effet se retrouver sans accès à Internet du jour au lendemain.

La technologie, dont l’intelligence artificielle et la 5G sont deux figures de proue, est plus que jamais l’instrument de puissance d’un pays. Le leadership technologique assurera le leadership mondial.

Source : AFP

Catégories

Tech - Objets connectés

Étiquettes

,

7 commentaires sur “Google coupe l’accès à Huawei à ses services Laisser un commentaire

  1. Cette décision devrait perturber Huawei dont la majorité des smartphones est équipée d’Android, le système d’exploitation de Google.

    J'aime

  2. C’est confirmé, Huawei et Honor perdent leur licence Android.
    Vous vous imaginez les mesures de rétorsion Chinoises à l’encontre d’Apple, de Google, de Microsoft, de Boeing? Voilà comment ça se passe lorsqu’on laisse la machine populiste arriver au pouvoir.
    Il n’est pas aventureux d’affirmer que ce sont bien les États-Unis qui ont le plus à perdre dans cette guerre. Le problème est que les dommages collatéraux retomberont d’abord sur l’Europe, l’Afrique et l’Asie elle-même

    J'aime

  3. si l’Europe voulait se passer des services de Huawei, elle risquerait de prendre un gros retard dans la 5G. Une perspective qui effraye autant Paris, Berlin que Londres.

    J'aime

  4. Google suit la position US vis à vis d’ Huawei. A court terme, c’est un coup dur pour le développement de la marque sur la partie smartphone. Pour le reste, comme les équipements 5G, cela ne change rien. Pour contrer cette décision, ne va-t-on pas voir la Chine pousser pour développer son propre OS et prendre une pleine indépendance ?

    J'aime

  5. C’est une véritable guerre.. l’apparente mise à mort d’un géant Chinois de la télécommunication mais les chinois sont resilients et les humilier est ce la meilleure diplomatie ( chinoise) pour parvenir à ses fins ? A voir

    J'aime

  6. La décision de Google ,poussera Huawei à développer un système de exploitation des portables,indépendant et qui sera probablement utilisé aussi,par les autres fabricants de portables chinois.A quand un système d’exploitation européen?.
    Il faut savoir que ces systèmes d’exploitation ,permettent de récupérer les informations privées de milliards d’utilisateurs de portables à travers le monde

    J'aime

  7. Washington a interdit aux entreprises technologiques américaines d’exporter des produits vers Huawei. Motif: le géant poserait des risques de sécurité nationale et de violation de la vie privée de ses utilisateurs en raison de ses liens étroits avec le gouvernement chinois. Google devrait ainsi restreindre l’utilisation de son système Android sur les smartphones Huawei. L’administration Trump a cependant accordé un délai de 90 jours au chinois pour s’adapter. Ces sanctions pourraient aussi porter un coup aux nombreuses entreprises américaines fournissant composants et logiciels à Huawei.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :