Faut-il poster ou non sur ses médias sociaux (Blog, réseaux…) pendant les vacances ?

L’année est vite passé et nous voilà déjà en juillet ! Et c’est déjà les vacances pour certain(e)s d’entre nous. Alors faut-il poster ou non sur ses médias sociaux (Blog, réseaux…) pendant les vacances ?

Il faut avouer que pendant ces deux mois, le rythme sera moins trépidant. À l’approche des vacances, on se déconnecte plus ou moins. Oui je suis hyperconnectée mais je sais parfois ralentir la cadence !. Il faut s’accorder une pause sinon c’est le burn out assuré.

Déconnectez pendant l’été !

A l’approche des vacances d’été, je ralentis le rythme du blog et je piaille moins sur Twitter (mon réseau de prédilection). Une mesure drastique mais nécessaire pour pouvoir souffler un peu ! Même si je suis accroc au clavier et à la souris, j’ai besoin de me ressourcer.

Depuis quelques semaines, j’ai plusieurs articles en brouillon. Je prépare en effet le contenu que vous lirez…ou pas… dans les prochains jours. Cela me permet de souffler un peu tout en évitant de laisser le blog à l’abandon. Il faut savoir que Google aime la qualité et la régularité. Alors ne rien poster pendant 2 mois c’est risqué pour votre référencement (SEO). Il vaut mieux être un minimum actif.

Google va en effet croire que vous n’actualisez plus votre blog si le rythme de publication est inexistant. Il faut savoir organiser son absence pour faire en sorte qu’elle soit invisible… ou presque !

Concernant le type d’articles à écrire, privilégier les articles spécial été ou les fameux marronniers. Ne passez pas non plus des heures sur la rédaction.

Privilégiez la qualité et la régularité à la quantité

Concernant les réseaux sociaux, que ce soit sur Instagram ou Twitter. C’est autre chose… Avec son nouvel algorithme, Instagram privilégie la diversité de votre contenu et la quantité. Sur Twitter pensez à automatiser les posts.

Toutefois, même pendant la pause estivale, il faut continuer de poster mois 1 fois tous les 2 jours. Plus vous commenterez, liker, partager etc…) sur Instagram, plus l’algorithme appréciera. Si vous êtes inactifs, votre visibilité en pâtira.

Mon conseil : préparer quelques articles en avance et programmez les cet été. Idem pour Twitter ou encore Instagram.

Et si votre nombre de visiteurs baisse, pas d’inquiétude. En vacances, vos lecteurs n’ont forcément pas envie de passer leurs vacances sur leur écran de smartphone ! N’hésitez donc pas à revoir les horaires de publications. Vous l’aurez compris : il faut anticiper.

Et vous, comptez-vous poster cet été ?

Retrouvez-moi sur News Republic c’est ici.

14 commentaires sur “Faut-il poster ou non sur ses médias sociaux (Blog, réseaux…) pendant les vacances ?

  1. Quand on sait que 95% des vacanciers emportent leurs smartphones avec eux, on comprend vite l’importance de leur donner régulièrement des nouvelles. Pour ma part, je délaisse les sujets sérieux à communiquer avec ma communauté pour la rentrée, quand tout le monde sera revenu en période plus «traditionnelle».

    J'aime

  2. L’été est sur les réseaux sociaux comme partout synonyme d’une baisse d’activité, mais ce n’est pas pour cela que tout le monde est parti et qu’il faut laisser ses comptes vides et sans animations.
    Des outils pour planifier :
    •L’outil de planification des publications de Facebook
    •Hootsuite pour Twitter
    •WordPress propose également de planifier les publications de votre blog

    J'aime

  3. Publier très régulièrement, par exemple plusieurs fois par semaine, aura clairement des effets bénéfiques. Améliorer son référencement, booster son trafic,…Créer du contenu régulier permet d’être repéré par les moteurs de recherche. On peut alors aussi y rediffuser des archives, touchant au passage de nouveaux lecteurs qui avaient loupé la publication initiale.

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou, en fait le timing de la publication, c’est toi qui le choisis.
    Au contraire des réseaux sociaux où il veut mieux respecter certaines heures et dates pendant lesquelles les internautes se connectent le plus, à moins d’avoir une newsletter automatique, le timing sur un blog n’est pas primordial. Je m’explique :
    – Si tu as une newsletter automatique qui envoie un mai à chaque nouvel article, dans ce cas, oui le timing est important car les gens checkent leurs mails le matin, le soir, voire le midi.
    – Si tu publies ton article en pleine journée, tu peux le repartager le soir sur tes réseaux sociaux (en fonction des heures c’est mieux).
    – Si tu repartages ton articles sur des groupes FB après publication, c’est mieux le soir, les gens seront plus connectés sur FB à ce moment là.
    – Si tu as habitué ta communauté à des articles chaque week-end, poste sur tes réseaux sociaux : « ce soir, 21h, nouvel article sur blablabala et tu peux déjà inviter ta communauté à interagir sur le sujet avant la publication de l’article.
    Merci pour cet article, je crois que je vais détailler le résumé que je viens de faire dans mon blog, j’ai pleins pleins d’autres idées à proposer 🙂

    J'aime

  5. Je suis d’accord avec ce que tu dis dans ton article. Je trouve que tu as soulevé des points importants et ton article est très intéressant. C’est ça, au final, le rythme de publication influe plus le nombre d’articles que vont lire nos lecteurs, que leur présence réelle…Tant qu’on garde quand même un rythme assez régulier pour qu’ils ne nous oublient pas complètement. Si ce qu’on a a dire est intéressant, on trouvera toujours un public, et celui ci évolue en même temps que nous!

    J'aime

  6. Ton article est très intéressant ! J’ai lâché le blog à la fin de l’année scolaire et je n’arrive pas à m’y remettre… pourtant j’ai énormément d’idées et même quelques articles en finalisation mais je n’allume plus mon pc … avant je publiais entre 1 et 3 fois par semaine c’était un bon rythme, je compte bien m’y remettre parce que cela me manque!

    J'aime

  7. Un ou deux par semaine me semble un très bon rythme de croisière, de quoi être présente sans s’essoufler! Quant à ressortir ses vieux articles, je pense que ça fonctionne très bien par exemple sur facebook quand on y a une belle communauté. Sur insta c’est plus dur… Certaines recyclent aussi de vieux articles en les republiant sur le blog, je ne l’ai jamais fait mais ça peut être une façon de combler les périodes plus creuses!

    J'aime

  8. je pense qu’il ne faut pas se faire oublier en ne publiant pas pendant trop longtemps – mais bon, au final, si on se fout des statistiques, on se fout aussi de la fréquence de publication… On peut écrire beaucoup et bien, et peu et mal ; ou écrire beaucoup mais mail, et peu et bien. Il y a autant de combinaisons possibles que de blogueuses, mais si l’on garde en priorité son plaisir à écrire, quel que soit le résultat, on s’y épanouira…

    Aimé par 1 personne

  9. Clairement pour réussir à trouver un public, ce n’est pas le rythme qui compte mais la qualité du contenu, et la personnalité de la blogueuse, c’est ce qui fidélisera les lecteurs. Et au final, de toute façon, il faut bien garder en tête que tout le monde ne lit pas tous nos articles, forcément certains intéresseront plus que d’autres…Alors garder toujours le plaisir d’écrire est la seule manière de ne pas douter!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.