Ereputation : L’employeur peut-il licencier des collaborateurs en raison de ses activités privées?

Les dirigeants d’un Super U remerciés après un safari de chasse.

Une affaire qui a fait grand bruit. Depuis quelques jours, les internautes relaient les photos des propriétaires du Super U de l’Arbesle (Rhône) exhibant leurs trophées de chasse. On les voit poser devant des animaux sauvages tués au cours d’un safari de chasse.

Quand le safari finit en chasse à l’homme

Les réseaux sociaux se sont emparés de l’affaire et depuis, ce couple de gérants du Super U de L’Arbresle, est la cible d’un véritable lynchage sur internet.

L’affaire a pris une tournure inattendue depuis l’exhumation de ces photos sur Facebook et Twitter. Le safari (activité que je ne cautionne pas) semble avoir été réalisé dans un cadre légal. Mais les associations de défense des animaux des appels ont appelé au boycott et les réactions ne se sont pas fait attendre sur les réseaux sociaux. Cela me rappelle étrangement un épisode de Black Mirror.

Super U a aussitôt réagi en soulignant sa “totale opposition” à cette pratique et en annonçant le départ “avec effet immédiat” de ces gérants. Ces derniers ont tout de même été contraint de démissionner.

L’employeur doit-il juger des activités privées de ses collaborateurs ?

Le sujet n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. De plus c’est une activité réalisée à titre privée et dans un cadre légal.

L’information est sortie le 4 juillet 2019 sur les réseaux sociaux et le soir les gérants étaient débarqués face à la pression populaire. Twitter serait-il devenu un tribunal public ?

Un employeur peut-il licencier un collaborateur en raison de ses activités extra-professionnelles, opinions politiques ou orientations sexuelles ?

Si je trouve lamentable le fait d’aller chasser des animaux en danger d’extinction, la dérive de cette affaire me fait peur. Et nous renvoie à la question suivante : Comment maîtriser son image sur les réseaux sociaux ? Internet n’oublie rien.

On peut être inquiet à propos d’un licenciement si rapide. Où est la véritable limite ? Les réseaux sociaux ont relayé l’information en boucle. C’est la grande perversité des réseaux sociaux. Il ne fait pas négliger l’impact possible des réseaux sociaux (affaire #MeToo…)

Qu’en pensez-vous ?

Retrouvez-moi sur News Republic c’est ici.

Une réponse sur « Ereputation : L’employeur peut-il licencier des collaborateurs en raison de ses activités privées? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

About Mallys

Je m'intéresse de près aux nouvelles technologies et aux mutations digitales. Je défends l'idée que plusieurs futurs sont possibles et qu'il est urgent de remettre de l'humain dans la technologie. "L'information est l'oxygène des temps modernes"