Accéder au contenu principal

Quelques gestes à adopter pour être écolo sur Internet

Le saviez vous ? Si Internet était un pays ce serait le 6e consommateur d’électricité au monde ! Le numérique serait-il devenu une industrie aussi polluante que celle de l’aviation civile ?.

Être Éco-Responsable sur internet c’est possible ?

Je savais que les nouvelles technologies n’étaient pas sans danger pour l’environnement. Puis en lisant plusieurs articles, j’ai réalisé que je participais à mon échelle à la pollution numérique.

J’appelle tous ceux et celles qui peuvent s’engager à le faire. Je suis loin d’être irréprochable, mais chaque petite action est toujours mieux que rien.

Aujourd’hui rien n’est plus urgent que le climat, car sans prise de conscience, nous scions la branche sur laquelle nous sommes tous assis et courrons à la catastrophe. Tous les scientifiques s’accordent à le dire.

On peut pointer du doigts les hommes politiques et les grands groupes… mais tout ce beau monde n’aurait aucun pouvoir sans nous, consommateurs ! Il est temps de changer nos choix de vie, notre consommation au quotidien car oui, nous avons du pouvoir… à condition d’agir et nous réunir pour des actions concrètes.

C’est un exemple, vous pouvez réduire votre consommation de plastique en utilisant des savons solides (je teste depuis trois mois), des gourdes à la place des bouteilles d’eau (au bureau je prenais plusieurs gobelets à la fontaine d’eau en une journée…). Pour les personnes déjà sensibilisées, ce sont des évidences… mais je m’adresse aux autres. Non je ne suis pas la « relou de service ».

Sauvons les générations futures, agissons pour que nos enfants puissent avoir la chance de croiser des abeilles avant que les drones pollinisateurs ne les remplacent… (faut vraiment que j’arrête les séries type Black Mirror), Et surtout, qu’ils puissent respirer un air sain dans ce monde qui promet d’être bien plus hostile que ce qu’il est aujourd’hui (je regarde trop les séries type Mad Max).

Cet article que vous lisez n’est pas seulement virtuel ; il a une réalité bien physique dans un data center quelque part dans le monde.

Ces data centers sont réels et énergivores, car ils consomment en permanence de l’électricité issue des énergies fossiles et des litres d’eau pour être refroidis. C’est la face cachée et pas très propre de cet article, mais aussi des emails qu’on envoie, des vidéos Youtube qu’on regarde, des photos qu’on publie sur Instagram…

Et puis, il y a aussi le problème de la pollution générée par tous les outils qu’on utilise (smartphones, tablettes et ordinateurs) : la façon dont ils sont fabriqués, leur consommation électrique et leur recyclage presque inexistant.

Tout ça m’a fait réfléchir mais je n’ai pas pour autant revu ma façon d’utiliser Internet.

Et pourtant je pourrais adopter des petits gestes simples pour réduire ma pollution numérique et être écolo sur Internet. En voici quelques exemples.

Mettre votre smartphone en mode avion la nuit

Un conseil, mettez votre téléphone en mode avion tous les soirs, ou mieux encore éteignez-le. Même fermées, les applications continuent de fonctionner lors des tâches de synchronisation. En mode avion, les téléphones n’émettent aucune onde.

Supprimer ses vieux emails

Saviez-vous que supprimer 30 emails équivaut à économiser 24h de consommation d’une ampoule ?

Opter pour un fournisseur d’email éthique

Comme Lilo Mail, une solution française qui respecte l’environnement et la vie privée de ses utilisateurs.

Se désabonner des newsletters inutiles

Il y a une application géniale que j’ai découverte via Twitter : Cleanfox. Une solution gratuite et qui participe à la reforestation en Zambie.

Utiliser un moteur de recherche écoresponsable

Connaissez vous Ecosia ? J’ai découvert sur Twitter. C’est un moteur de recherche allemand qui utilise ses bénéfices pour reforester la planète et n’utilise que des sources d’énergies renouvelables dans son data center.

Débrancher et éteindre ses appareils électroniques quand on ne les utilise pas

Pensez à débrancher vos appareils électroniques, et à les éteindre, car même éteints ils continuent de consommer s’ils sont branchés à une prise électrique.

La consommation passive représente plus de 10% de votre facture d’électricité.

Regarder des vidéos en basse définition

Cela permet de consommer quatre à dix fois moins d’énergie qu’un visionnage du même fichier en haute qualité graphique. Le streaming vidéo (Netflix, Youtube, etc.) représente 60% du trafic internet mondial.

Mettre ses sites préférés en favoris

Les requêtes sur les moteurs de recherche consomment beaucoup d’énergie, alors qu’il suffit de taper l’URL dans la barre d’adresse ou de cliquer directement sur un favori.

Utiliser une clé USB pour les pièces jointes

À l’ère du tout dématérialisé, on a tendance à oublier les clés USB et les disques externes. Sachez que l’envoi de pièces jointes et le téléchargement en ligne de gros fichiers demandent beaucoup d’énergie, d’une part pour l’envoi, d’autre part pour le stockage.

Faire des pauses digitales

J’ai tenté une digital detox. Mon retour d’expérience ici. Il faut se forcer à faire une activité qui supprime toute forme de technologie et d’écran pendant 2h ou plus : repassage, une activité récréative avec les enfants… tant qu’on n’est pas interrompue par des notifications. Ps : j’avoue il m’arrive de repasser devant Netflix. Faute avouée à demi-pardonnée ?

Et vous, quelles sont vos astuces pour être écolo sur Internet ? Dites moi tout en commentaire !.

5 commentaires sur “Quelques gestes à adopter pour être écolo sur Internet Laisser un commentaire

  1. Hello
    J’avais déjà commencé en supprimant les e mail inutile mais on se laisse vite de nouveau envahir.
    Je vais regarder le fonctionnement de Cleanfox car ça peut surement bien aider à faire du tri.
    Je n’aurai pas penser à mettre mon smartphone en mode avion la nuit. Comme on dit, il n’y a pas de petite action, tout compte.
    Bises

    J'aime

  2. mais quel article intéressent ! c’est un plaisir de te lire ! c’est ok a partir de ce soir le téléphone sera en mode avion ! et je vasi faire le tri dans mes mails. En tout cas je suis complètement avec toi il est temps de sauver la planète.

    J'aime

  3. coucou

    j utilise cleanfox aussi et ecossia mais je devrais faire plus de gestes pour l’environnement c’est sur !
    je pense faire ce que tu dis sur le mode avion la nuit et la boite ou je bosse est dans le digital et en ce moment on travaille dessus c’est marrant 🙂

    J'aime

  4. Hey ! Merci pour toutes ces astuces afin d’être plus écolo, ça m’intéresse toujours de réduire ma consommation ou de trouver des alternatives 🙂

    J'aime

  5. D’autres conseils pour réduire son temps de visionnage sur les plateformes de streaming. Il parait que Netflix, Amazon Prime Video, MyCanal pollueraient, 300 millions de tonnes de CO2 ont été émises dans le monde, l’année dernière, en 2018. S’ajoute à cela la consommation de vidéos en ligne sur Youtube et les réseaux sociaux, en dernière position.on peut aussi investir dans un purificateur d’air. Pour capturer la pollution de notre intérieur, rien de mieux que cet appareil, capable de détecter les polluants nichés dans votre maison.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :