Lifestyle

LEGO, la brique la plus pop du monde

La brique colorée danoise n’a de cesse de se réinventer au gré des tendances et crée l’événement à chaque nouveau produit, comme l’atteste l’annonce d’une console Nintendo à monter soi-même disponible le 1er août prochain.

A la croisée entre le jouet, l’objet de collection, et l’artefact de culture pop par excellence, elle s’est imposée dans le monde entier. Retour sur l’histoire de la brique la plus célèbre au monde.

Les débuts de LEGO

La première brique était en bois

Avant d’y jouer avec vous, vos grands-parents avaient sûrement déjà joué aux LEGO. Créées en 1932 par un charpentier danois, Ole Kirk Christiansen, les premières briques étaient en bois et ne ressemblaient pas du tout à l’iconique brique LEGO.

Naissance de la brique en plastique

A la fin des années cinquante, après quelques tentatives infructueuses, le fabricant développe un procédé industriel lui permettant de réaliser ses petites briques aux huit tubes modelés en plastique ABS, un dérivé du pétrole.

A la fois simple et fonctionnelle, elle permet aux enfants de faire des combinaisons presque infinies et de laisser libre cours à leur imagination.

Nouvelles gammes et déclin inévitable

Le jeu de construction se développe au fil du temps avec de nouveaux modèles de briques, de formes et de dimensions très différentes. En 1974, les premières figurines apparaissent, et connaissent elles aussi un grand succès. La marque se concentre alors sur des innovations techniques, notamment au niveau de la production, mais ses ventes déclinent, concurrencées par Mattel et Hasbro.

L’empire LEGO contre-attaque

A la fin des années 90, la marque obtient une licence auprès de Lucasfils Ltd pour produire sa gamme « Star Wars », une des plus vendues de la marque. Cette gamme connaît un énorme succès et permet à l’entreprise de développer de nombreuses collections autour de l’univers Star Wars. Le « Millenium Falcon », sorti en 2017, vendu à 799 euros, est le produit le plus cher de la marque.

De nombreuses collaborations

D’autres licences suivent, avec Disney, Hit Entertainment et la Warner Bros, et plus récemment avec Nintendo. A l’image de sa brique iconique, la marque multiplie les combinaisons et étend son univers au-delà du rayon jouet, ce qui lui permet en 2014 de devenir le leader mondial du jouet, devant Mattel.

Vers l’âge adulte

La marque, forte du succès des LEGO Star Wars auprès des adultes, n’hésite pas à développer des collections dédiées aux plus de 18 ans. Elle s’invite désormais partout, dans les plus gros phénomènes télévisuels comme les séries à succès « Les Simpson », « Friends » ou « The Big Bang Theory », les œuvres cinématographiques comme « Harry Potter » ou « Star Wars », et même les jeux vidéo comme « Super Mario Bros » ou « Minecraft ».

LEGO est partout

Le groupe LEGO affirme davantage son appartenance à la culture populaire à travers la création d’espaces ou d’oeuvres dédiés au jouet.

L’expo Lego Ma région en briques ici

Au cinéma

En 2014 sort un film d’animation « La Grande Aventure LEGO ». Réalisée par Phil Lord et Chris Miller, la production s’offre des stars comme Alison Brie, Elizabeth Banks, Liam Neeson, Morgan Freeman. Le film, qui remporte un gros succès public comme critique, a même eu droit à une suite, sortie en 2019.

Au musée

Le groupe investit également les plus grands musées grâce à ses expositions migrantes (« The Art of the Brick », en 2018).

A travers le monde, via des parcs et des store

Le groupe a créé 8 Legolands dans le monde entier, des parcs d’attractions entièrement consacrés aux différents univers LEGO. Le groupe possède également ses propres shops, les LEGO store, dans lesquels les clients peuvent découvrir des maquettes 3D en LEGO ou encore le fameux mur « Choisis et Construis ».

Elle s’appuie sur une fan base très solide, créant même un VIP pass qui donne accès à des produits en avant-première pour ceux qui le possèdent. On ne compte plus les phénomènes marginaux ou mainstream liés à la marque. Des AFOLs (Adults Fan of Legos) aux simples grands enfants nés dans les années 80, la marque sait parfaitement capitaliser sur son image.

Make LEGO green again !

Suite à des critiques et des réclamations de ses clients, LEGO a opté en 2018 pour une matière première organique, à base de canne à sucre issue de sources durables, pour créer sa collection Botanical. L’entreprise souhaite élargir le procédé à l’ensemble de ses produits à l’horizon 2030.

LEGO s’implique également dans les questions sociales. Dernièrement, après la mort de Georges Floyd aux États-Unis, l’entreprise a fait un don de 4 millions de dollars à destination d’associations qui luttent contre le racisme.

J’ai d’ailleurs testé des Lego en réalité augmentée, à découvrir ici.

Source AFP RelaxNews

À propos Mallys

Je m'intéresse de près aux nouvelles technologies et aux mutations digitales. Je défends l'idée que plusieurs futurs sont possibles et qu'il est urgent de remettre de l'humain dans la technologie. Blogueuse à mes heures perdues. « L'information est l'oxygène des temps modernes »

3 comments on “LEGO, la brique la plus pop du monde

  1. J’adore les Lego 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou un jour il faudra que je me fasse le Musée, il y en a un dans le 34

    J'aime

  3. Vive les Lego ! Ces briques colorées me fascinent 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :