Cinéma - Séries

10 choses à faire après avoir regardé « The Social Dilemma » :

Mon coup de coeur de la semaine est un documentaire Netflix : Derrière nos écrans de fumée (The Social Dilemma en VO).

Vous êtes probablement en train de lire cet article via LinkedIn, Facebook ou Twitter. A chaque fois que vous vous connectez juste pour quelques minutes, vous y passez finalement une heure voire plus. Pour tout comprendre, je vous conseille vivement ce documentaire.

À un moment donné, nous avons tous eu des doutes sur le fait que nous soyons dépendants ou non des médias sociaux. The Social Dilemma, un docudrame sur Netflix, confirme plus ou moins ce soupçon.

Ce qui pourrez vous abasourdir, c’est l’idée que la dépendance aux médias sociaux n’est pas une conséquence involontaire, plutôt un objectif bien pensé. Il s’avère que, toutes ces années, les GAFA (Facebook, Twitter, Google, etc.) nous manipulent et nous ne nous en sommes même pas rendu compte.

Ce nouveau documentaire Netflix a fait beaucoup parler de lui. Et dresse un tableau inquiétant de l’ampleur de cette dépendance et de la façon dont les réseaux sociaux en ont tiré profit.

« The Social Dilemma » explore différents aspects et effets du monde en ligne, y compris l’économie de l’attention lucrative, les algorithmes de recommandation addictifs, la désinformation, la polarisation politique, etc.

« The Social Dilemma » incite les utilisateurs des médias sociaux à repenser leur position à l’égard de Facebook, Instagram et d’autres, voire même à prendre leurs distances.

Le documentaire se concentre sur les mauvais côtés des principales plateformes technologiques, à travers des entretiens avec d’anciens cadres de la Silicon Valley concepteurs des fameux algorithmes, devenus lanceurs d’alerte, et démontre comment les plateformes numériques sont devenues une menace existentielle pour la société et la démocratie.

Ils tirent la sonnette d’alarme sur leurs propres créations. Tim Kendall, ancien de Facebook, à qui l’on a demandé ce qui l’inquiétait le plus, répond :

« Dans l’immédiat, je suis le plus inquiet d’une guerre civile. »

Le documentaire de Jeff Orlowski explore comment l’addiction et les atteintes à la vie privée sont des caractéristiques voulues, et non des bugs, des plateformes de médias sociaux.

Facebook aurait délibérément fermé les yeux sur les manipulations politiques mondiales, selon Sophie Zhang, ancienne datascientiste chez Facebook et lanceuse d’alerte.

« La vitesse et l’ampleur des dommages que Facebook fait subir aux démocraties du monde entier sont vraiment terrifiantes ».

En offrant la parole à des intervenants aussi pertinents pour répondre à ses problèmes, The Social Dilemma donne un constat pessimiste sur l’avenir et notre relation aux réseaux sociaux. La mise en scène mélangeant fiction et interview fonctionne bien et reste assez cohérente.

« The Social Dilemma » explore comment les produits les plus populaires d’Internet fonctionnent sur un modèle commercial de base consistant à suivre le comportement des utilisateurs afin de vendre des publicités ciblées et d’induire une dépendance dans un cercle vicieux.

Les entretiens avec les employés sont la partie la plus intéressante, car ils expliquent comment leurs entreprises ont développé une technologie qui manipule si efficacement la psyché humaine et expriment leurs regrets sur ce qu’ils ont déclenché.

Mais il n’est pas trop tard pour réparer ces dégâts, non ?

Dix choses à faire après avoir regardé The Social Dilemma :

Désactiver les notifications

Désactiver mes notifications sur les réseaux sociaux est la première chose que j’ai faite. Car en 2020, c’est le moyen le plus efficace pour les GAFA de nous garder les yeux rivés sur l’écran de nos téléphones. Dans The Social Dilemma, ils expliquent comment les notifications sont devenues un outil pour augmenter l’activité sur les réseaux sociaux.

Désencombrez mes flux de réseaux sociaux

Le documentaire fait un focus sur l’infobesité. Dois-je vraiment suivre tous ces influenceurs et créateurs de contenu sur les réseaux sociaux? Pas du tout.

Arrêtez de scroller

Le documentaire explique l’inconvénient du défilement infini, en ce sens que nous finissons par passer des heures à simplement faire défiler diverses applications de médias sociaux

Oubliez les données, je dois commencer à me soucier de mon attention

« Si vous ne payez pas pour le produit, vous êtes le produit. »

Rappelez vous du scandale de Cambridge Analytica. Plus que mes données, ces entreprises se disputent mon attention. En effet, mon attention est le produit vendu aux annonceurs. Je ne paie pas les heures que je passe à défiler infini sur Twitter parce que … quelqu’un paie pour moi.

Arrêtez de regarder son smartphone dès le matin

Je vais être honnête, c’est mon premier geste matinal.

Essayez d’avoir un passe-temps qui n’est pas sur mon téléphone

Difficile ! Surtout dans un monde où la COVID-19 existe parce que l’écran de notre téléphone est tout ce que nous avons pour le moment. C’est actuellement mon travail, ma vie sociale et mon temps libre. Alors oui, ce n’est pas la chose la plus facile à faire mais The Social Dilemma m’a convaincu de donner une autre chance et je suis déterminé. Si je suis engagée dans une activité qui n’est pas sur mon téléphone, je peux automatiquement garder la distance, n’est-ce pas ?

Fact-checking

  • J’ai été agréablement surprise lorsque le docudrame a démontré à quel point les fake news sont endémiques. Nous le savons tous : les algorithmes contribuent à la propagation de la désinformation. Ce n’est pas parce que c’est sur Internet que c’est vrai.
  • Inciter les personnes autour de moi à regarder The Social Dilemma

    C’est super important. Pour autant que je sache, nous sommes tous en proie aux réseaux sociaux, quel que soit l’âge. Cela inclut nos enfants.

    Je n’ai pas l’intention de supprimer les réseaux sociaux

    Je ne vais pas mentir, The Social Dilemma peut être terrifiant. Comme les personnes interviewées dans le film, il est important de se rappeler que les médias sociaux ne sont pas tous mauvais.

    Il est donc clair que la suppression d’applications n’est pas la solution. Supprimer les réseaux sociaux n’est pas forcément la solution.

    Le plus ironique est peut-être de ne pas regarder ce que suggèrent les algorithmes de recommandation ; bien que probablement l’exception soit lorsque l’algorithme Netflix charge « The Social Dilemma ».

    Il est peu probable que les grandes entreprises technologiques prennent des films comme « Le dilemme social » comme une menace existentielle. Facebook, une cible fréquente des critiques des médias sociaux, a toujours affiché des records d’audience et de revenus cette année. Les boycotts des annonceurs provoqués par le mécontentement à l’égard des politiques de la société en matière de discours de haine ont eu peu d’impact sérieux, comme Mark Zuckerberg l’a prédit avec succès.

    «Le dilemme social» se termine par des interviewés exhortant les téléspectateurs à «changer la conversation» autour de la technologie.

    L’industrie technologique elle-même ne devrait-elle pas être en mesure d’en faire plus ? « The Social Dilemma » semble toujours nous imposer la responsabilité, les utilisateurs, alors qu’il devrait en demander davantage à ses participants.

    Seule solution pour s’échapper : éteindre son smartphone ? Mais demander au gens de supprimer l’application Facebook ne sauvera pas Internet. Ce que le documentaire comprendrait mal à propos des réseaux sociaux.

    Derrière nos écrans de fumée, un documentaire Netflix comme accélérateur de prise de conscience ?

    7 comments on “10 choses à faire après avoir regardé « The Social Dilemma » :

    1. coucou

      c’est la première fois que j’entends parler de ce reportage et effectivement il en ressort pas mal de choses !
      ici je me formalise pas trop sur les réseaux sociaux car c est pas ma vie, j’ai d’autres choses mais je comprends que cela puisse déraper, c’est pas simple !

      je vais le regarder

      bises

      J'aime

    2. Hyper intéressant comme article !
      Je n’ai pas vu le documentaire mais justement je cherchais des idées de nouveaux docu à regarder sur Netflix et ce sujet me touche directement.
      Merci du partage 🙂

      J'aime

    3. christelle5251

      Cc les reseaux sociaux oui mais j’ai ma vie à côté et j’arrive à m en passer mais comme toi le matin, je consulte mon insta . Je ne connaissais pas ce reportage sur netflix. Merci de ton avis.

      J'aime

    4. Amethyste

      super interessant comme article
      merci

      J'aime

    5. Lestestsdestephanie

      Je n’en n’avais pas entendu parler je vais allez voir

      J'aime

    6. Super intéressant. Je vais aller regarder

      J'aime

    7. Sarah_Croft

      J’ai installé une application qui me dit le nombre de minutes (ou heure) que je passe sur chaque appli de mon téléphone et pour certaines c’est impressionnant le temps qu’on perd dessus. Je suis persuadée aussi que tout est fait pour qu’on y reste et il faut s’en éloigner…

      J'aime

    Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

    %d blogueurs aiment cette page :