7 7 minutes 2 semaines

Vous connaissez la Surface Pro 8 ? La Surface Pro 8 s’inspire à la fois de la Surface Pro précédente et de la Surface Pro X. J’ai testé la Surface Pro 8. Mon verdict après une semaine d’utilisation.

Unboxing et prise en main

On est face à une tablette sous Windows 11, désormais, compacte et extrêmement légère pour un PC Windows.

Le modèle ici reste le même que depuis la première fois que Microsoft a eu la bonne Surface : un écran de taille décente, les entrailles d’un Ultrabook adéquat, une béquille et une couverture de clavier détachable avec support de stylet solide.

Microsoft a affiné l’appareil de manière importante. La connectique est minimaliste. Sur le flanc droit, il y’a la prise d’alimentation Surface Connect. Je lui reproche une aimantation trop faible. En effet, le câble se détache trop facilement, ce qui est fâcheux. On trouve une prise jack, une prise USB Type-C.

Si vous possédez une Surface plus ancienne et que vous souhaitez effectuer une mise à niveau ou si vous souhaitez acheter une Surface pour remplacer l’ordinateur portable que vous possédez actuellement, c’est par ici qu’il faut commencer.

Un design renouvelé

Microsoft a pris le design vieillissant de ses tablettes et l’a complètement modernisé, avec des cadres plus fins, des bords arrondis et certains des matériels les plus rapides jamais trouvés dans une tablette Windows. Les ports ont également changé, et alors que nous déplorons la perte de certains ports hérités, Microsoft s’est finalement adapté à son temps, y compris Thunderbolt 4.

Microsoft a modelé la Surface Pro 8 sur la conception de la Surface Pro X basée sur ARM. Le Pro 8 est plus épais de 0,1 pouce (ou 2 millimètres) que le Pro X pour faire de la place pour le matériel de refroidissement supplémentaire dont un processeur Intel a besoin.

Par rapport à la Surface Pro 7 (test ici), la Pro 8 est presque identique en dimensions

Les cadres tout autour de l’écran sont plus minces pour permettre un écran plus grand sans augmenter la taille.

L’excellent clavier détachable de la Surface Pro évolue également avec un logement pour ranger et charger le stylet. Le Slim Pen 2 ajoute un retour d’effet haptique (réglable en intensité) pour gagner en réalisme lorsque l’on écrit ou dessine.

Ergonomie

La Surface Pro 8 a l’avantage de la compacité et de la légèreté. Et se glisse facilement dans n’importe quel sac.

Un port MicroSD est aussi caché à l’arrière de la tablette, afin d’étendre son stockage. On regrette toutefois que Microsoft ait tiré un trait sur l’USB-A, tellement pratique pour rapidement brancher une clé USB ou une souris.

On apprécie en revanche la qualité de la webcam intégrée, de belle définition (1080p) et qui offre d’excellents résultats en visioconférence, y compris lorsque la lumière n’est pas idéale. On apprécie aussi la présence d’un capteur pour la reconnaissance faciale.

Une tablette Windows seule, aussi bien conçue soit-elle, est toujours pénible à utiliser comme un PC ordinaire sans un clavier. Le clavier Signature est non fourni et coute 180€ et le stylet Surface Slim Pen 2 vaut 130€.

Performances 

Regarder Netflix, prendre des notes, ou jouer à des jeux…A l’utilisation, on sent bien que la Surface Pro 8 fait le job en matière de bureautique ou pour surfer sur le Web. Mais le PC n’est pas adapté pour des tâches de création un peu plus avancées.

Mon verdict

La nouvelle itération de la Surface Pro apporte un rafraîchissement de processeur. On aurait aussi aimé un prix plus raisonnable, étant donné la configuration proposée.


Oui, la Surface Pro 8 est l’un des plus petits et légers PC du marché, et bien fini par-dessus le marché. Mais sa puissance très limitée et son autonomie tout juste correcte l’empêchent d’être un excellent ordinateur.

Dois-je acheter la Surface Pro 8 ?

  • Si tu as l’âme d’un artiste

La Surface Pro 8 est toujours aussi bonne pour les illustrateurs, les graphistes et plus encore, surtout si vous l’associez au Surface Pen. C’est un appareil essentiel pour tout artiste en déplacement.

  • Vous voulez une expérience Windows 11 pure


Avec Windows 11 qui vient de sortir, il va y avoir une tonne de nouveaux appareils avec le nouveau système d’exploitation, mais aucun d’entre eux ne sera une expérience aussi pure que la Surface Pro 8. C’est vraiment la façon dont le système d’exploitation de Microsoft est destiné à être expérimenté.

  • Vous voulez l’ultime 2-en-1


Bien qu’il existe de nombreux ordinateurs portables 2-en-1, c’est vraiment la meilleure version d’une tablette Windows qui peut se transformer en ordinateur portable, surtout si vous l’associez au Type Cover.


Ne l’achetez pas si…

  • Vous pensiez que la Surface Pro 7 était chère


La Surface Pro 7 n’était pas le produit le moins cher du marché, mais la Surface Pro 8 est encore plus chère, à partir de 1 099 $ (999 £, 1 649 $). Cela en vaut la peine, mais ce n’est peut-être pas l’appareil pour quelqu’un avec un budget plus strict.

  • Vous ne voulez pas dépenser de l’argent pour des accessoires essentiels


Le Type Cover et le Surface Pen sont essentiels à l’expérience Surface Pro 8, mais vous devez débourser des centaines de dollars pour obtenir tous les accessoires, ce qui ajoute au prix déjà considérable.

Pour conclure, le choix d’un PC portable dépend de vos besoins, que ce soit en termes de mobilité, de puissance, d’autonomie ou de budget.

Ce test a été réalisé à partir d’un appareil prêté par Microsoft

7 commentaires sur « J’ai testé la Surface Pro 8 que vaut-il ? »

  1. J’aime beaucoup le fait que ça fasse tablette et ordinateur à la fois. C’est super pratique ! J’ai opté aussi pour un ordi comme ça mais pas ce modèle 😉

  2. C’est vrai que c’est dommage qu’il manque le port USB. Mais en ce moment j’ai l’impression que les fabricants retirent pleins de trucs que je trouve essentiels pour mettre des trucs qui ne me servent à rien à la place (par exemple, mon ordi n’a plus de lecteur DVD, ni de port pour mettre la carte de l’appareil photo et il a un port usb en moins ^^’ Et cela est remplacé par?

Laisser un commentaire