Des vacances qui doivent être désormais « instagrammables »

Une étude réalisée par le géant de l’hébergement Booking.com révèle la pression qu’exercent les réseaux sociaux dans le choix des vacances, depuis la chambre d’hôtel jusqu’aux vêtements portés durant le séjour. 

Quelle destination choisir pour faire mouche sur Instagram ?

Quel angle donner à ma prise de vue pour titiller la curiosité de mes followers ? Et si je présentais la vue de ma chambre dans une story ? Les réseaux sociaux ont imposé de nouvelles questions et de nouveaux comportements aux voyageurs qui veulent y exhiber les attraits de leur séjour.

43% des personnes interrogées par cette étude avouent préparer leur valise en se demandant quelle impression ils ont envie de donner sur leurs photos postées sur Instagram.

37% s’inspirent donc des publications des influenceurs spécialisés dans le tourisme, tandis que 19% avouent renouveler leur garde-robe avant de partir.

L’important est d’être original dans ses publications, sinon insolite. Résultat, 28% choisissent un hébergement en vérifiant qu’il sera instagrammable.

20% disent même qu’ils sélectionnent une adresse qu’ils pourront rendre plus luxueuse sur leur profil grâce aux filtres ou à des prises de vue étudiées. Le hic : cette pression des réseaux sociaux pousse certains (11%) à mentir et à déclarer avoir séjourné dans un hôtel qu’ils n’ont en fait pas fréquenté.

Dans la même dynamique, 7% ont déjà faire croire qu’ils étaient encore en vacances alors qu’ils étaient rentrés.

Cette étude s’appuie sur deux enquêtes commandées par Booking.com, l’une auprès d’un échantillon de 53.492 personnes sur 31 marchés, interrogées entre le 16 octobre et le 12 novembre 2018, et l’autre auprès de 21.500 personnes interrogées (dont 1.000 en Australie, en Allemagne, en France, en Espagne, en Italie, en Chine, au Brésil, en Inde, au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Russie, en Indonésie, en Colombie et en Corée du Sud, et 500 au Japon, en Nouvelle-Zélande, en Thaïlande, en Argentine, en Belgique, au Canada, au Danemark, à Hong Kong, en Croatie, à Taïwan, au Mexique, aux Pays-Bas, en Suède, à Singapour et en Israël) entre le 10 et le 30 août 2018.

Source : AFP RelaxNews

2 commentaires sur “Des vacances qui doivent être désormais « instagrammables »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.