Accéder au contenu principal

#FDL2019 Fête des Lumière 2019 Quand la technologie incite à la rêverie

Petit focus sur un événement marquant de la vie Lyonnaise avec la traditionnelle Fête des Lumières, qui a lieu cette année du 5 au 8 décembre 2019.

Cette semaine, illuminations, décorations et animations ont été présentes dans toute la ville. Que l’on soit Lyonnais de naissance, d’adoption ou de cœur, le 8 décembre est une tradition.

Quand la fête des Lumières se transforme en laboratoire d’innovations

La Fête des Lumières rassemble chaque année les meilleures technologies et des artistes hors du commun pour sublimer nos rues et nos édifices, grâce à un travail raffiné, délicat et poétique.

A l’occasion de cette nouvelle édition, les professionnels de la lumière ont imaginé 65 projets et investi plus de 35 sites pour un parcours à travers chaque quartier de la ville aux deux collines. Illuminations, installations, mapping, vidéos scénarisées, spectacles vivants, le patrimoine urbain, architectural et culturel de la cité devient terrain d’expression artistique.

Ce qui à la base était une fête religieuse lyonnaise est devenu un véritable festival de sons et de lumières sur 4 jours au succès populaire qui ne se dément pas d’années en années.

Cette année encore, des animations spectaculaires liant architecture, design, lumière et son sont venus animer pendant quatre jours la ville. Je vous propose un avant goût ci-dessous avec une sélection de quelques prestations attendues.

Si l’émotion et l’humanité sont les clés essentielles de la Fête des Lumières, les artistes en prise avec leur temps traduisent à travers leurs créations les préoccupations sociales et environnementales.

Place des Terreaux – UNE TOUTE PETITE HISTOIRE DE LUMIÈRE

Le spectacle s’apprête à irradier la place des Terreaux quand soudain, les moteurs cessent. Écran noir sur la façade du musée ! En coulisses, on entend la régie technique s’agiter… Mais, dans l’obscurité qui a envahi la place, apparaissent peu à peu les lumières qu’on ne voit plus dans nos nuits citadines.

Puis, les proportions changent, on marche sur les nuages et comme dans un rêve, tout se met à voltiger. Un poétique voyage hors-champ, tel un hommage aux techniciens en coulisses, qui interroge aussi notre capacité à vivre sans électricité…

Place Bellecour – PRAIRIE ÉPHÉMÈRE

Au pied de Louis XIV, 500 pampas transforment la place Bellecour en prairie lumineuse, d’où surgissent d’improbables créatures volantes. Ces plantes rayonnantes de 4 mètres de haut participent à la création de tableaux vivants aux reflets changeants qui transforment les lieux, tantôt en prairie sauvage, tantôt en océan fantastique.

Cette immersion bucolique et contemplative invite le public à lever les yeux et vivre un rêve éveillé.

Place des Jacobins – WASSERLEUCHTEN

La fontaine des Jacobins est placée au centre d’un fantastique univers aquatique. Grâce aux technologies numériques, l’artiste reproduit en ces lieux un phénomène naturel : celui d’une inondation.

Une scénographie high-tech où laser, brume, vent et pluie rappellent au spectateur l’importance essentielle de l’eau dans nos existences. Reflets ondulants, gouttes irisées et couleurs saturées offrent au spectateur une plongée fascinante au cœur de la matière.

Pont Bonaparte –COLOSSES

Pont Bonaparte, ultime rempart contre la puissance des éléments, un couple de mannequins de dix mètres de haut retient les piles de l’édifice semblant menacé par la montée des eaux. Les pieds dans la Saône, le duo mis en lumière incarne toute la fragilité du bâti et des hommes face à la nature.

Colosses est la métaphore de l’irrépressible désir humain de dompter les éléments. La démesure des personnages sonne comme un aveu de fragilité face à la puissance du fleuve.

Colline de Fourvière – LES CUEILLEURS DE NUAGES

Ce spectacle féerique retrace les péripéties d’une famille de géants au cours de sa récolte de nuages pour arroser une fantastique fleur de lumière, symbole fragile d’une nature en péril. Le public assiste ainsi aux jeux avec les nuages, à leur capture et à leur transformation grâce à des mécanismes aussi farfelus qu’élaborés.

Alliant lumières, projection, mapping et composition sonore d’Enzo Izzi, cette œuvre transforme la colline en un ciel immense, qui invite à considérer les nuages comme source de rêves et de vie.

Exposition YSL

https://twitter.com/mallys_/status/1202664604930846724?s=21

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :