Montre connectée, assistant vocal, smartphone, console, poupée connectée, robots, legos… Quels objets connectés ont atterri dans les mains de vos enfants ? Avouons que rien ne pouvait faire plus plaisir à nos petits digital natives qu’un petit bijou technologique. Mais n’oubliez pas de les paramétrer avant de vous en servir.

Apprivoiser les objets connectés en toute sécurité

Ordinateurs, montres connectées, tablettes, portables… De nos jours notre quotidien est façonné par notre expérience numérique. L’utilisation de ces outils et de nombreuses applications nous semble nécessaire, mais sommes-nous réellement au courant de ce à quoi ils nous engagent ? Des autorisations que nous leur donnons ?

La première poupée connectée, Cayla, avait fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, les nombreuses failles de son système de sécurité, avaient transformé cette poupée inoffensive en un véritable mouchard capable d’épier tout ce qui l’entoure et d’enregistrer les moindres bribes des conversations, et pire, d’entrer en communication avec l’enfant qui l’utilisait en se connectant en bluetooth.

Et oui, pour favoriser les interactions avec l’enfant, elle était naturellement équipée d’un micro et d’un haut-parleur. Or un micro, ça sert à enregistrer. Ne l’oublions pas.

Serions-nous donc des parents irresponsables si nous avons succombé sans crier gare à ces jouets intelligents ou au contraire de vieux ringards technophobes en refusant catégoriquement ?

Et ça enregistre tout un tas de données pour pouvoir fonctionner et répondre à celui qui pose des questions ! Que ce soit une poupée, une console, un assistant vocal ou un téléphone. C’est pratique et ludique, on ne vas pas se voiler la face !.

Un objet connecté récupère, stocke et transfère des informations

Un objet connecté renvoie inévitablement à un système d’identification permettant de

« récupérer, stocker, transférer et traiter, sans discontinuité entre les mondes physiques et virtuels, les données s’y rattachant ».

Geek irresponsables ou vieux ringards technophobes ? La frontière est plutôt floue. Et dans la balance, nos données personnelles ne pèsent pas toujours très lourd.

Pourtant, ces data sont de plus en plus considérées comme l’or noir du XXIème siècle. Elles diraient tout de nous, de nos usages, de nos envies et finalement de nos pensées. Et permettraient donc à qui sait les analyser finement de nous proposer de la publicité, et des contenus, ultra ciblés ! Le plus souvent des entreprises, mais aussi des hackers mal intentionnés.

En France, c’est la CNIL qui est chargée de protéger nos données et de nous informer sur nos droits en matière de numérique. Car oui, on a des droits, à commencer par celui d’accepter ou de refuser des conditions d’utilisation.

Bon d’accord, c’est un peu biaisé si on a vraiment envie d’utiliser un service. Car si on refuse on n’a tout simplement pas accès au service ! Prenez donc le temps de lire et comprendre ce qui est demandé.

Vérifier que l’objet ne permet pas à n’importe qui de s’y connecter. C’est la base, surtout pour les jouets destinés aux enfants ! Les grandes marques les plus connues respectent généralement bien cette obligation, mais quid des petits revendeurs ? Dans le doute, mieux vaut y jeter un oeil.

Sécuriser l’accès au compte en ligne en associant un mot de passe différent de vos autres comptes. C’est tellement plus simple d’avoir le même mot de passe pour tout, d’accord, mais tellement plus facile à pirater aussi.

Certes ces activités prennent du temps et peuvent être fastidieuses, mais nos enfants ne sont-ils pas beaucoup plus réceptifs quand il s’agit de faire fonctionner leurs nouveaux appareils ? L’occasion est belle de s’y pencher ensemble.

2 commentaires »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.