Des chercheurs ont lié un cerveau humain à Internet, une première

Des chercheurs ont lié un cerveau humain à Internet, une première


Un cerveau humain connecté à… Internet en temps réel. Une véritable prouesse faite par des chercheurs de l’université Witwatersrand de Johannesburg (Afrique du Sud). Une percée majeure dans le domaine de l’ingénierie biomédicale.

Un cerveau humain lié à internet

Imaginez qu’il est possible de commander son ordinateur par la pensée. Un rêve en passe de devenir réalité. Selon un communiqué publié sur Medical Express, des neuroscientifiques  et ingénieurs  ont réussi pour la première fois à connecter un cerveau humain à internet. Ce projet a été surnommé Brainternet.

Pour ce faire, ils ont utilisé un électroencéphalogramme. Un casque est posé sur la tête d’une personne pour transférer une activité neurologique à un ordinateur. Le cerveau a ainsi pu transmettre en direct les données récoltées vers un ordinateur.

Ce dernier transmet ensuite les données vers un site internet. L’activité du cerveau est ainsi transmise en temps réelle. Cette interface pourrait bientôt être utilisée dans le machine learning et les interfaces cerveau-ordinateur. Le cerveau est transformé

en un nœud Internet of Things (IoT) sur le World Wide Web.

et permettrait ainsi une expérience plus interactive entre l’utilisateur et son cerveau. Adam Pantanowitz, chargé de cours à la Wits School of Electrical and Information Engineering et le superviseur du projet, a déclaré :

Brainternet est une nouvelle frontière dans les systèmes d’interface cerveau-ordinateur. Il manque de données facilement compréhensibles sur la façon dont un cerveau humain fonctionne et traite l’information. Brainternet cherche à simplifier la compréhension d’une personne de leur propre cerveau et du cerveau des autres. Il le fait grâce à une surveillance continue de l’activité cérébrale ainsi qu’à une certaine interactivité.

Pantanowitz a également ajouté qu’une partie de cette fonctionnalité a déjà été intégrée au site :

Brainternet peut être amélioré pour classer les enregistrements grâce à une application de téléphone intelligent qui fournira des données pour un algorithme d’apprentissage machine.

Source : Medical press, mashable, Itranshumanism

Follow my blog with Bloglovin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s