Accéder au contenu principal

#CES2020 : Pourquoi un tel engouement chaque année ?

Maison connectée, santé connectée, beauté connectée… Année après année, le secteur de l’IoT se taille la part belle au CES. Plusieurs startups françaises dévoileront leurs dernières innovations. Le grand salon de l’extravagance high-tech tiendra-t-il ses promesses cette année encore ?

Le CES incontournable ?

Las Vegas grande messe du numérique sera the place to be pour les start-up, entreprises et investisseurs du monde entier qui veulent révolutionner leur secteur. Le CES incontournable ? Pas si sûr et pourtant…

J’ai lu récemment que la French Tech est à la diète cette année. Beaucoup ont été déçus par les annonces en demi-teinte des grandes marques. Certaines startup avaient un peu tendance à confondre le CES avec la Foire de Paris. En 2019, overdose de startup et en 2020 pas assez de startup…

Comme tous les ans, le CES est là pour nous rappeler que les technologies du futur, ce sont avant tout des gadgets High-tech, qui pour la plupart ne servent pas à grand chose et surtout coûtent cher. Heureusement, on peut découvrir quelques innovations incroyables qui vont changer nos vies dans les années à venir.

Mais ce n’est pas tout : le CES c’est comme le Vivatech ou le Festival de Cannes c’est aussi l’occasion de prendre des selfies inoubliables sur la moquette.

Le salon qui s’ouvre demain mardi 7 janvier à Las Vegas illustre le décalage entre les inquiétudes autour des usages controversés des technologies et l’appétit des consommateurs pour les dernières nouveautés.

Le CES le meilleur et le pire

Du 7 au 10 janvier, quelque 175.000 visiteurs vont parcourir les allées du Consumer Electronics Show (CES) et s’émerveiller devant les derniers robots, écrans et objets en tous genre connectés. Voilà à quoi ressemble le CES. On y trouve le pire comme le meilleur.

Loin des scandales sur les données personnelles récoltées à tout-va, et malgré les tensions commerciales avec la Chine, le secteur se porte bien.

Le cabinet IDC estime à plus de 800 millions le nombre d’équipements de maison connectés (enceintes, caméras, serrures, sonnettes, etc) vendus dans le monde en 2019, soit 23% de plus qu’en 2018. Ce chiffre devrait grimper à 1,39 milliard en 2023.

Tous ces objets sont régulièrement accusés d’espionner leurs propriétaires à leur insu, mais ils auront la cote cette année encore au CES, avec toujours plus de connexions entre eux et d’intelligence artificielle (IA).

Tous beaux tous neufs

La grand-messe de la tech va présenter des objets à forte teneur en intelligence artificielle pour la maison, les voitures, la santé, l’urbanisme… Beaucoup incorporent les assistants vocaux des géants Amazon, Google et autres.

Les contours de la 5G et de la mobilité de demain se dessineront lors des conférences des opérateurs, fabricants de puces et constructeurs automobiles.

Ces deux dernières années, les associations ont pourtant sonné l’alarme sur l’exploitation des données par les réseaux sociaux, les marques, les gouvernements et les hackers.

Les régulateurs américains et européens ont infligé des amendes salées. Certains politiques appellent au démantèlement des plateformes dominantes. Et les Etats-Unis sont engagés dans une guerre commerciale contre leur rival économique et technologique, la Chine, qui déteint sur le commerce mondial.

Emotions et préjugés

Pour mieux devancer nos désirs, l’apprentissage automatique des machines va monter en puissance. Elles savent déjà reconnaître nos voix et nos visages, elles y décèleront bientôt nos émotions.

Les connaissances en données émotionnelles « ont atteint un niveau suffisant » pour que les entreprises puissent s’en servir à des fins de marketing, d’études de marché ou de sondages politiques, estime le cabinet Accenture.

Les robots-compagnons pourront ainsi manifester plus d’empathie à l’égard des personnes âgées, et un véhicule pourra sans doute réagir aux signes de fatigue ou de déficience du conducteur.

Mais « lire les émotions est un business particulier », relève un rapport d’Accenture. « Les utilisateurs vont s’inquiéter de potentiels problèmes de confidentialité, failles de sécurité, manipulations et préjugés. »

« Ce qui se passe à Vegas ne doit pas rester à Vegas »

Cette année, le CES se tient sur fond de tensions commerciales et politiques entre la Chine et les Etats-Unis. Huawei sera présent.

Les exposants attendus espèrent que ce qui se passera à Vegas ne restera pas à Vegas. Chaque année, je suis donc de près le CES parce que c’est pourtant bel et bien là que ça se passe.

8 commentaires sur “#CES2020 : Pourquoi un tel engouement chaque année ? Laisser un commentaire

  1. Pour ma part je suis très curieuse de ce qu’on va nous proposer cette année, même si je sais que je n’aurai pas besoin de la plupart des objets et technologies qui seront présentés. Mais je suis intriguée car j’ai vu passer en possibles présentations des choses sympas : le dernier écran sans bordure Samsung, l’humain artificiel de chez eux aussi, un robot chat, etc…

    J'aime

  2. J’ai vu passer des gadgets étranges comme un robot thérapeutique avec des poils qui ressemble à un chat 🤨 . Samsung a également dévoilé le futur de la tv : une télé murale avec un système de dalles micro Led, assez impressionnant. Bon lundi !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :