Cinéma - Séries

Le jeu de la Dame : la série Netflix qui dépoussière les échecs

Le Jeu de la Dame ou The Queen’s Gambit en anglais, est, sans nul doute, l’un des succès de l’année du côté des séries Netflix. Discrète mais hyper populaire. Le jeu d’échecs, que l’on soit initié ou pas est passionnant et rythmé. La série arrive à nous tenir en haleine.

La mini-série pépite de l’automne sur Netflix

Cette série met en scène le parcours d’une génie des échecs, Beth Harmon (Anya Taylor-Joy). Elle y raconte la vie d’une surdouée des échecs, à partir de son arrivée à l’orphelinat.

A 8 ans, Beth Harmon apprend à jouer aux échecs avec le concierge de son orphelinat. Ce dernier détecte très vite son potentiel. Devenue dépendante aux pilules distribuées par l’orphelinat, elle se sert de ces tranquilisants pour visualiser mentalement un échiquier et s’entraîner. Elle intègre petit à petit des tournois et se confronte au monde ultra-compétitif et masculin des échecs de haut niveau.

Le jeu de la dame sur Netflix dépoussière et glamourise les échecs avec une narration, des décors et un casting qui vous emportera dans ce tourbillon de ce qu’on peut appeler : un chef d’œuvre. L’actrice principale est captivante avec un jeu qui peut sembler minimaliste mais qui n’est une prouesse d’esthétisme et d’intelligence. L’enfance difficile du personnage principal, ses addictions, la condition féminine de l’époque, l’amour….Les sujets comme le féminisme et les addictions sont traités avec beaucoup de finesse et de justesse.

On ne peut que s’émerveiller devant cette série. Scénario, lumière, dialogues, intrigue, tout est percutant. J’apprécie les films d’action, la SF, les séries dystopiques ou encore les films de baston. Il y a toujours ce petit moment qui vous hérisse les poils lorsqu’une scène d’action est intense. Le jeu de la dame, c’est la même sensation mais avec les échecs. Stratégie, ouverture à la sicilienne, le spectateur a vraiment l’impression d’être dans leur univers.

Le jeu de la Dame est aussi une belle traversée des années 50-60 avec notamment une mise en lumière de la condition de la femme de cette époque.

A mettre dans votre « watch list »

À propos Mallys

Je m'intéresse de près aux nouvelles technologies et aux mutations digitales. Je défends l'idée que plusieurs futurs sont possibles et qu'il est urgent de remettre de l'humain dans la technologie. Blogueuse à mes heures perdues. « L'information est l'oxygène des temps modernes »

11 comments on “Le jeu de la Dame : la série Netflix qui dépoussière les échecs

  1. travelingaddress

    Je suis contente que tu l’ai chroniqué car je le vois depuis plusieurs jours sur ma page d’accueil et je me posais la question de la regarder!

    J'aime

  2. Chez les amateurs d’échecs, c’est l’effervescence. En témoignent la floraison d’articles consacrés à la série ou les commentaires sur les réseaux sociaux.

    J'aime

  3. Je me suis remis aux jeux d’échec ! D’ailleurs sur Amazon une pendule de jeu d’échec coûte 100e ! Je ne savais pas que ça existait

    Aimé par 1 personne

  4. En ce moment elles sont en solde 🤣. J’ai regardé aussi.

    J'aime

  5. Grâce à cette série il paraît que les jeux d’échecs se vendent comme des petits pains. Effet confinement…

    Aimé par 1 personne

  6. Après avoir vu la série ma fille a voulu apprendre à jouer aux échecs.
    J’ai donc ressorti mon plateau !

    J'aime

  7. La force de la série réside dans sa réalisation léchée qui transforme des parties d’échecs en batailles impitoyables. Même en tant que novice, on se prend vite au jeu et on tremble à chaque déplacement de pion. La série parvient à nous tenir en haleine.

    J'aime

  8. Sur les réseaux sociaux, la série est un véritable carton. À tel point que certains internautes se sont jurés de commencer à jouer aux échecs pendant le confinement. !

    J'aime

  9. oh que oui !
    je l’ai avalée cette série, le jeu des acteurs est vraiment canon
    En plus je suis fan des échecs alors autant te dire que j’ai adoré !

    J'aime

  10. Hello ! Je dois être la seule à ne pas avoir accroché avec cette série… Pourtant l’histoire est hyper intéressante et j’aime les parties d’échec qui sont en effet très prenantes, mais la manière dont c’est réalisé, je ne sais pas, je m’ennuie :/

    J'aime

  11. Ping : The Queen’s Gambit (Le jeu de la dame), Scott Franck – Pamolico, critiques romans, cinéma, séries

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :