1 8 minutes 2 semaines

Une étude PayPal dévoile les habitudes des Français en matière d’e-commerce alimentaire, de livraison de repas à domicile et de paiement en ligne. Plusieurs chiffres clés ressortent de cette étude.

Le boom du e-commerce

Dans un contexte de crise sanitaire :

  • 43 % des répondants ne se sentent plus à l’aise de faire leurs courses en physique
  • Répond aux enjeux du pouvoir d’achat : Lors de leurs achats en ligne, 65% des personnes interrogées se tournent vers les marques de distributeurs en raison de leurs prix abordables
  • Répond à une prise de conscience : 70% des Français interrogés optent pour des produits provenant de filières durables et respectueuses de l’environnement. Cette tendance est moins prégnante au Royaume-Uni (59%) et en Allemagne (67%).

L’expérience de payement doit être optimisée pour répondre à ces nouvelles manières de consommer

En France, les personnes interrogées privilégient toujours leur carte de crédit (55%) pour effectuer leurs courses alimentaires en ligne et la livraison de repas à domicile. 32% d’entre elles ne commandent pas en ligne sur les sites marchands car elles jugent l’offre de paiement trop restreinte.

…sans compromis sur la sécurité des données des consommateurs

  • 42 % des consommateurs qui ne font pas leurs courses en ligne craignent d’effectuer des paiements et de communiquer leurs informations financières


Les grands enseignements à retenir


• 73% des Français interrogés commandent leurs courses alimentaires en ligne


• 34% prévoient de faire une partie de leurs courses alimentaires en ligne pour les fêtes
de fin d’année (23% en Allemagne et 41% au Royaume-Uni)


• 38% ont recours à la livraison de repas à domicile


• 36% utilisent des solutions de paiement en ligne comme PayPal pour effectuer leurs
courses en ligne


• 32% de ceux qui ne font pas leurs courses en ligne disent que c’est parce que les sites
web/applications ne leur permettent pas d’utiliser leur mode de paiement préféré


Le boom de l’e-commerce alimentaire à domicile se confirme…

Face à une situation sans précédent, les Français ont adapté leurs habitudes en se tournant vers le e-commerce pour leurs achats alimentaires. Alors que la vie semble reprendre son cours normal, une étude européenne commanditée par PayPal et réalisée par l’institut Maru/Matchbox révèle que l’essor de l’e-commerce alimentaire et de la livraison de repas à domicile ne se dément pas auprès des Français.

73% des personnes interrogées commandent leurs courses alimentaires en ligne et 38% ont recours à la livraison de repas à domicile.


Selon la FEVAD, l’e-commerce alimentaire a gagné 4 à 5 ans de maturité en quelques mois, avec l’essentiel des ventes en ligne opérées via les drives des enseignes d’hypermarchés et
de supermarchés.


L’étude menée par l’institut Maru/Matchbox pour PayPal révèle que le gain de temps est l’une des principales raisons du recours à l’e-commerce alimentaire. En effet, 64% des personnes interrogées estiment que faire ses courses en ligne permet de gagner du temps.

Mais les critères sanitaires entrent également en ligne de compte :

  • 43 % des répondants ne se sentent plus à l’aise de faire leurs courses en physique
  • 48% ne sentent pas à l’aise de toucher un clavier de terminal ou d’entrer un code PIN

…avec des Français à la recherche des meilleurs prix…


Ces nouvelles habitudes de consommation sont également renforcées par la question du prix des denrées alimentaires. Lors de leurs achats en ligne, 65% des personnes interrogées se tournent vers les marques de distributeurs en raison de leurs prix abordables.

De plus, 58% utilisent davantage des bons de réduction et des offres promotionnelles. Et 61% comparent les différentes offres en ligne pour obtenir le meilleur prix.
…mais pour des produits durables

Même s’ils font attention au prix, les répondants Français se tournent davantage vers des produits plus responsables lorsqu’ils font leurs courses en ligne.

70% des Français interrogés optent pour des produits provenant de filières durables et respectueuses de l’environnement. Cette tendance est moins prégnante au Royaume-Uni (59%) et en Allemagne (67%).


Par ailleurs :
• 55 % des répondants Français préfèrent faire leurs courses sur des sites où l’offre de
produits bio est plus importante, contre 27% au Royaume-Uni et 46% en Allemagne
• 47% trouvent des personnes interrogées en France trouvent que les restaurants ne
proposent pas assez de plats sains.


Une expérience de paiement à optimiser


Avec l’essor du e-commerce alimentaire, les nouvelles solutions de paiement en ligne se démocratisent et séduisent de plus en plus. 36% des personnes interrogées font leurs courses alimentaires et 27% se font livrer leurs repas à domicile en utilisant des solutions de paiement en ligne comme PayPal. Néanmoins, la France est en retard sur ses voisins.

A titre de comparaison, 55% des répondants Allemands y ont recours sur les sites d’e-commerce alimentaire et pour la livraison de repas.


En France, les personnes interrogées privilégient toujours leur carte de crédit (55%) pour effectuer leurs courses alimentaires en ligne et la livraison de repas à domicile.

32% d’entre elles ne commandent pas en ligne sur les sites marchands car elles jugent l’offre de paiement trop restreinte. Si les habitudes de paiement en ligne progressent, de vieux réflexes subsistent.

…avec la sécurité comme impératif majeur


Néanmoins, dans un environnement totalement dématérialisé, les questions de sécurité et de personnalisation sont au cœur des préoccupations des Français :

• 42 % des consommateurs qui ne font pas leurs courses en ligne craignent d’effectuer des paiements et de communiquer leurs informations financières.

• 32% indiquent que les enseignes ne leur proposent pas leur mode de paiement préféré

• 11% des personnes interrogées ont utilisé pour la première fois des solutions de paiement en ligne, 48% disent vouloir les utiliser plus souvent et 93% vont continuer à le faire.


A l’approche des fêtes de fin d’année, l’enjeu pour les professionnels du secteur est de proposer des solutions de paiement en ligne sécurisées et diversifiées pour répondre aux préoccupations des consommateurs, qu’elles soient liées à la sécurité des transactions, à la personnalisation ou au contexte sanitaire.


Ainsi des innovations comme le QR code sont un moyen très simple pour les enseignes de diversifier leur offre de paiement dans leur stratégie hybride, en physique et en ligne.


Le paiement par QR code est notamment disponible via le nouveau Digital Wallet de PayPal. Digital Wallet met à disposition des utilisateurs une application unique pour recevoir et envoyer de l’argent à des proches, effectuer des achats par QR codes, accéder à la solution de paiement échelonné de 4x sans frais ou encore soutenir des causes et organisations caritatives qui leur tiennent à cœur.


« C’est l’innovation qui permet de s’adapter aux changements et aux évolutions des habitudes de consommation. Alors que l’e-commerce alimentaire est en pleine croissance, les acteurs de ce secteur doivent tirer parti de la technologie pour offrir une expérience en ligne conforme aux attentes de leurs clients » souligne Francis Barel, Directeur PayPal France.

Une réflexion sur “ Boom de l’e-commerce alimentaire : les nouvelles habitudes des consommateurs

Laisser un commentaire