1 00 4 min 5 mois 448

Les femmes peu représentées dans le secteur des technologies ?. Selon Statista, en 2021, les femmes ne représentaient que 26 % de la main-d’œuvre technologique mondiale. Pire encore, parmi les diplômés en informatique, seuls 19% sont des femmes. Et rien n’indique que les choses vont s’améliorer de sitôt.

Les femmes dans la tech : Pourquoi elles sont peu représentées

Les femmes sont de plus en plus présentes dans la population active depuis des décennies. Un progrès extraordinaire, d’autant plus que les femmes gagnent encore, en moyenne, 12% de moins que les hommes. Aux États-Unis, les femmes représentent 47 % de la population active. Au Royaume-Uni, c’est 47%. En Allemagne, c’est 45 %. Et au Japon, elles ne sont que 36 %.

Mais lorsqu’il s’agit de technologie, les chiffres sont très différents : Les femmes ne représentent que 26 % de la main-d’œuvre technologique mondiale. Aux États-Unis, les femmes ne représentent que 29 % des informaticiens et des mathématiciens, 25 % des ingénieurs et seulement 12 % des cadres technologiques. Au Royaume-Uni, la situation est encore pire : les femmes ne représentent que 18 % de la main-d’œuvre technologique.

Les femmes dans la tech : Culture et stéréotypes

L’une des raisons de l’écart entre les sexes dans le secteur de la tech est la culture et les stéréotypes qui y sont associés. Si une femme n’est pas intéressée par la technologie, elle sera moins susceptible de poursuivre une carrière dans ce domaine.

Les femmes peuvent être découragées de poursuivre une carrière dans ce secteur en raison des stéréotypes négatifs qui associent la technologie aux hommes. Premier stéréotype : il faut un profil mathématique. Deuxième cliché, la tech n’est pas réservé qu’aux hommes. La première femme à coder s’appelle Ada Lovelace.

Les stéréotypes sur les capacités des femmes peuvent également influencer le type de travail qu’elles choisissent de faire. Par exemple, les femmes peuvent préférer travailler dans le domaine des ressources humaines plutôt que dans celui du développement de logiciels, car elles pensent que le premier requiert moins de compétences techniques.

Les femmes dans la technologie sont confrontées à de nombreux problèmes qui ne sont pas nécessairement liés à leurs choix personnels : accès limité au financement, salaires inférieurs, syndrome de l’imposteur.

Cela peut s’expliquer par le fait que les femmes ont moins de chances que les hommes de susciter l’intérêt des investisseurs providentiels.

L’écart de rémunération entre les hommes et les femmes dans la technologie est important. Les femmes sont moins bien payées que les hommes dans tous les secteurs. Toutefois, dans le secteur de la technologie, l’écart est particulièrement important.

Le changement organisationnel peut aider

Heureusement, de nombreuses entreprises comme BNP Paribas font des efforts pour réduire l’écart entre les sexes dans la tech. En fait, certaines essaient même de renverser la situation en rendant leur organisation plus favorable aux femmes.

Si nous voulons vraiment construire une culture technologique inclusive et diversifiée, chacun a un rôle à jouer. A l’occasion du Vivatech, j’ai pu rencontrer Sandrine Delage.

One thought on “Les femmes peu représentées dans la Tech : Rencontre avec Sandrine Delage

Laisser un commentaire