Blog

Un succès nommé #Huawei

L’histoire de Huawei est une inspiration. Sa réussite préfigure peut-être le modèle de l’entreprise de demain. Ce livre retrace le parcours de Huaweï pour comprendre comment le géant chinois est devenu leader sur un marché mondial hyperconcurrentiel.

Huawei : quelques dates clés

Avec l’arrivée de la 5G, l’Iot et le cloud, il est indispensable de connaître les acteurs qui font la révolution numérique. Huawei est un parfait cas d’école.

Le livre commence par retracer le parcours de Ren Zhengfei fondateur de Huawei. Ce dernier a connu une enfance rude marquée par des conditions de vie très difficiles. Issu d’une famille modeste de la Chine rurale, Ren Zhengfei a fondé Huawei à Shenzhen à la fin des années 1980.

Studieux et passionné par la lecture, le futur entrepreneur sera le seul des sept enfants de la famille à poursuivre des études supérieures. A 18 ans, il intègre une école prestigieuse (institut du génie civil).

En juillet 1967, il intègre l’usine Speichim, filiale du français Technip. Une première immersion dans la technologie. A l’époque, il travaillait déjà avec les technologies les plus innovantes. En 1974, il eut une brève carrière militaire en étant recruté par l’armée comme technicien militaire. Il part ensuite rejoindre sa famille à Schenzen et en 1987, le début d’une aventure.

En 1988, premier pari technologique pour Huawei. Les conditions de travail sont difficiles. Connaissez-vous la culture du matelas ? Tous les employés y compris le patron travaillent et vivent sur place !. Dans un marché ultra concurrentiel, Ren Zhengfei adopte une stratégie inspirée des stratégies militaires de Mao Tsé-Toung.

Novembre 1992. Première learning expédition aux États-Unis : de Santa Clara en passant par Las Vegas, New York, ce voyage est une révélation. Et leur permet de s’inspirer des grandes sociétés high-tech.

1993 est une période compliquée pour l’entreprise. Les comptes de la société sont dans le rouge. Un nouveau système de rémunération est donc mis en place. L’une des particularités de Huawei tient dans son modèle capitalistique: l’actionnariat salarié. J’en avais parlé ici.

Chaque employé reçoit la moitié de son salaire en numéraire, l’autre moitié est versée en actions.

En 1995, l’entreprise s’essouffle au niveau de la croissance. S’ensuit alors une campagne massive de démissions. Ren Zhengfei prend des mesures radicales.

Si dans un peuple ou une quelconque organisation, il n’y a pas de renouvellement, la vie s’éteint.

Ainsi, chaque salarié ne peut pas occuper le même poste pendant plus de trois ans. Une stratégie qui paie encore. En 1998 le CA de Huawei double. Prochaine étape : l’internationalisation.

2013 cap sur la 5G et le cloud.

2014 lancement de Honor une marque dédiée aux Millenial. (Mon retour sur le lancement du Honor9 à Berlin en 2017 ici).

2019 Le Mobile World Congress est un temps fort de communication pour Huawei. Côté innovation, Huawei présente le Mate X.

Devenu numéro 2 mondial des smartphones, Huawei est aujourd’hui au cœur de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.

À l’ère où la maîtrise des réseaux informatiques constitue un atout-maître des grandes puissances, l’expansion internationale des plateformes numériques made in China révèle et accélère le déclin relatif de l’Amérique sur la scène technologique.

Le 29 mai 2019, le président américain signe un décret, le National Défense Authorization act, interdisant aux entreprises de télécommunication américaines de se fournir auprès d’entités étrangères à risque. Le géant chinois des télécoms voit ainsi son rêve de devenir numéro un disparaître. Se pliant à ces décisions, Google, Intel, Qualcomm, Broadcom, Microsoft….ont suspendu ses relations avec le groupe chinois.

C’est une véritable guerre commerciale entre Huawei et les États-Unis. Le géant chinois est perçue une menace pour les Etats-Unis. Mais pourquoi une telle obsession ?

Comment Huawei a-t-il réussi à devenir l’un des géants des télécoms dans le monde ?

Au début des années 2010, les smartphones et tablettes Huawei connaissent de francs succès en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient.

De nombreux pays émergents ou pauvres doivent énormément leurs architectures en téléphonie 3G/4G à Huawei et à ZTE qui fournissent des solutions télécoms & Internet adaptées aux besoins locaux et couronnées par de judicieux rapports qualité/prix.

En 2018, Huawei parvient sur le podium mondial des smartphones et arrache la deuxième place à Apple, juste derrière Samsung. Il occupe également la première place des équipements de réseaux (modems USB, clés Wi-fi, clés 4G) et des assistants vocaux, et investit massivement dans les datacenters et l’intelligence artificielle.

Huawei s’est forgé une expertise pionnière dans la téléphonie 5G et devient le partenaire priviliégié de nombreux opérateurs télécoms en Amérique du nord et en Europe. Mon retour sur le HCE2019 ici.

Pas à pas, la firme chinoise prépare le terrain à son expansion sur le Web mondial et sur le futur Internet industriel via les architectures télécoms, les terminaux fixes / mobiles, les objets connectés, les systèmes d’exploitation et les applications.

Car la téléphonie 5G sera l”infrastructure numérique de l’Internet des Objets, des automobiles connectées, des systèmes intelligents (domotique, médecine, bâtiments, usines) et des applications d’intelligence articielle et de réalité virtuelle / augmentée.

Huawei : quelques actions stratégiques payantes

  • miser sur l’humain
  • Choisir une localisation pour booster son business : le choix de Schenzen
  • Développer très tôt l’actionnariat salarié
  • Recruter des talents du monde entier
  • Motiver et fidéliser les meilleurs talents
  • Construction d’une université de plus de 200ha pour former collaborateurs et partenaires
  • Faire de la R&D un facteur clé d’évolution
  • Learning expedition : voyager pour être inspiré
  • Faire de l’imprévu une force
  • RSE : Huawei a développé une série de mesures et d’engagement sur le plan societal (inclusion numérique, empreinte carbone…)

Ce que l’on retient : l’innovation est le moteur unique de la création de valeur et ce sont les hommes qui font le succès.

Merci à Vincent Ducrey pour cette lecture passionnante.

%d blogueurs aiment cette page :