Tech - Objets connectés

#Covid-19 Un boitier qui sonne lorsqu’on s’approche trop près d’un collègue @ubudu

Aujourd’hui zoom sur la startup française Ubudu. Cette dernière propose un dispositif qui génère une alarme lorsqu’une personne s’approche trop près d’une autre.

Présentation de Ubudu

J’ai découvert Ubudu lors du HCE2019 (Paris novembre 2019). La startup est lauréate du concours DigitalInPulse un programme d’accompagnement pour les PME innovantes françaises mis en place par Huawei.

Ubudu commercialise principalement des solutions de géolocalisation pour les professionnels. Le concept est expliqué en vidéo ci dessous.

Aujourd’hui elle fait parler grâce à une solution innovante. Une alarme qui bipe si l’on s’approche trop d’une collègue.

Travail à distance et sécurité

De nombreux scientifiques s’accordent à dire que le confinement n’éradiquera pas le Covid-19. Il faut donc se préparer à un retour du coronavirus, et surtout à continuer de pratiquer les mesures de distanciations sociales au moins jusqu’à la fin de l’année.

Les circonstances actuelles imposent à un grand nombre d’entre nous le télétravail. En soit le télétravail a ses contraintes : Comment gérer sa journée, avoir de véritables pause, garder le lien avec les collègues…
Mais dans la situation inédite viennent s’ajouter les enfants, l’adaptation de postes qui n’étaient pas prévus.

La crise sanitaire actuelle oblige donc à réfléchir à des solutions innovantes pour assurer notamment la sécurité des employés qui retournent sur leur lieu de travail.

La distanciation sociale est essentielle pour éviter la propagation du virus sur le lieu de travail, qu’il s’agisse d’un bureau, d’une usine, d’une école…

Les entreprises réfléchissent aujourd’hui à la manière de ramener leurs employés sur le lieu de travail de la manière la plus sûre possible.

Une alerte de prévention en temps réel

Ubudu a pu réorienter sa R&D en ce début d’année 2020 pour développer la solution Ubudu Social Distancing Assistant (SDA), qui permet aux employés et à leurs superviseurs d’être informés en temps réel si la distance sociale n’est pas respectée.

En option, Ubudu SDA permet de faire l’audit de la chaîne de contamination, en retraçant les contacts eus par une personne testée positive.

Ubudu SDA fonctionne simplement via des boîtiers portables (SDA Tag) que chaque employé doit porter en permanence, par exemple autour du bras, du poignet ou du cou.

Les SDA Tags vibrent et émettent une alerte lumineuse rouge chaque fois que des personnes sont détectées comme étant trop proches les unes des autres. Pour ce faire, Ubudu s’appuie sur la technologie Ultra-Wide Band (UWB), la technologie de mesure de distance la plus précise disponible aujourd’hui.

SDA tag avec vibration et lumière
Les principales caractéristiques de l’offre Ubudu Social Distancing Assistant sont :

  • Alarme de distance avec LED et vibration
    Précision de 10 cm, réactivité de quelques ms
  • Aucune infrastructure requise
  • Distance de sécurité réglable
  • Alerte à distance via une application mobile (facultatif)
  • Audit de la chaîne de contamination (facultatif)
  • Batterie rechargeable
  • Protection de la vie privée (RGDP)
  • Fabriqué au sein de l’UE
  • Les tags Ubudu SDA sont également compatibles avec les solutions Ubudu RTLS spécialement conçues pour aider les usines, les entrepôts, les hôpitaux et autres lieux de travail à améliorer l’efficacité et la sécurité de leurs opérations.

Source Ubudu

Crédit photo : Mallys : HCE 2019 Paris

À propos Mallys

Je m'intéresse de près aux nouvelles technologies et aux mutations digitales. Je défends l'idée que plusieurs futurs sont possibles et qu'il est urgent de remettre de l'humain dans la technologie. Blogueuse à mes heures perdues. « L'information est l'oxygène des temps modernes »

10 comments on “#Covid-19 Un boitier qui sonne lorsqu’on s’approche trop près d’un collègue @ubudu

  1. Wow.. Je suis impressionnée par la vitesse à laquelle une entreprise a déjà cherché une solution pour les gens qui retournent au travail. C’est vraiment super !! Bon après moi je ne fait pas trop confiance à ce genre d’appareils depuis que je sais que tout appareils technologiques traquent nos informations et ces informations peuvent être vendues aux entreprises et au gouvernement… Donc je ne suis pas vraiment pour ce genre de technologie mais bon ! Si cela peut éviter plus de contaminations c’est le principal 🙂

    J'aime

  2. Les employés du port d’Anvers (Belgique) seront tenus de porter, à partir du mois prochain, un bracelet connecté pour s’assurer que la distanciation sociale est respectée. On va biper dans tous les sens 😉

    J'aime

  3. Coucou,

    Alors personnellement, je suis assez dubitative. Non pas sur le produit en lui-même, mais est-ce qu’à l’avenir il ne va pas y avoir des dérives avec ce genre d’accessoire. Je pense notamment à la localisation des patients contaminés etc.

    Belle journée
    Laura – Happy Lobster

    J'aime

  4. lmvoyager.noemi

    C’est fascinant tout ce travail d’entreprise ! C’est fascinant de voir à quel point on peut développer ce genre de produits aussi rapidement. On n’arrête pas le progrès comme dirait ma chère maman haha !

    J'aime

  5. Matthieu

    Singapour a été le premier pays à déployer une application mobile de contact tracing pour favoriser la distanciation sociale. L’initiative est imitée un peu partout mais s’avère pour l’heure être un échec.

    J'aime

  6. coucou

    et au niveau des données personnelles ça se passe comment ?
    j’avoue que ça me fait un peu flipper tout ça mais c’est quand même une bonne initiative surtout pour les personnes qui ont du mal à garder leurs distances !
    au moins le covid aura du bon et les collègues collants vont enfin garder leurs distances ouf !

    J'aime

  7. Ça fait peur qu’on en arrive là mais c’est vrai que ça peut être utile !
    Ils ont fait un sacré travail en tout cas 🙂

    J'aime

  8. Ping : Ubudu, un boitier de distanciation sociale qui sonne quand un collègue s'approche un peu trop... - NeozOne

  9. Anonyme

    J en aimerais un pour faire mes course on voit trop d incivilte

    J'aime

  10. Si les objets connectés en matière de santé au travail recèlent de nombreuses potentialités opportunes, ils engendrent aussi des risques nouveaux : La fuite de données personnelles et leur exploitation abusive suscite des craintes, mais le développement des objets connectés soulève aussi de nombreuses questions relatives aux facteurs psychologiques d’acceptabilité : crainte d’intrusion dans la vie personnelle et d’atteinte à la vie privée, inquiétude sur la surveillance constante et minutieuse de la présence : https://www.officiel-prevention.com/dossier/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/appareils-de-mesure/objets-connectes-portables-et-sante-et-securite-du-travail

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :