0 00 3 min 2 semaines 130

Après des mois d’attente, j’ai enfin vu les premiers épisodes de la saison 5 de The Handmaid’s Tale. L’atmosphère oppressante est toujours présente. Inspirée du roman dystopique de Margaret Atwood, The Handmaid’s Tale devrait nous réserver un affrontement à couteaux tirés entre June et Serena.

June versus Serena

Cette saison 5 de The Handmaid’s Tale reprend immédiatement après l’événement inoubliable qui concluait la précédente. Fred Waterford avait été battu à mort par d’anciennes servantes dans un no man’s land situé près de la frontière canadienne. Ce dernier a failli échapper à la justice. Mais le destin en a décidé autrement.

The Handmaid’s Tale : Une saison sous haute tension

Dans le dernier épisode de la saison 4, June rentrait chez elle couverte de sang. On pensait qu’elle allait faire ses adieux à sa famille. June Osborne va devoir faire face aux conséquences de ses actes.
La saison 5 explore les conséquences psychologiques pour June. On la sent tourmentée et en colère. Sa meilleure amie Moira et son ancienne Martha, Rita, ne cautionnent pas le meurtre commis par June.

June et Luke tentent toujours de trouver un moyen de faire sortir de Gilead leur fille enlevée dans le premier épisode de la série et dont l’absence continue de les hanter. June va t-elle retourner à Gilead pour la ramener ? On peut l’imaginer.

Dans le même temps, Serena découvre qu’elle a beaucoup de fans. Et que le Canada ne lui est pas si hostile.

Ai-je ressenti une once de satisfaction face à ce crime mérité ? Oui. En voyant la scène à la morgue, on imagine la souffrance endurée par le commandeur Waterford. Ce meurtre nous met face aux mauvais penchants de notre humanité.
On pouvait se demander si June allait éprouver de la culpabilité ou si le plaisir sadique de la vengeance allait prendre le dessus.

Laisser un commentaire