Tech - Objets connectés

Xiaomi et Oppo sur le point de lancer leur propre puce 5G

Poussé par la réglementation américaine, le marché chinois des smartphones est devenu de plus en plus actif dans de plus en plus de domaines. Banni par l’administration Trump (Joe Biden à l’époque ne semblait pas changer sa position dans cette histoire), Huawei a dû commencer à créer son propre système d’exploitation. Que ce soit aux États-Unis ou dans le monde, Huawei est dans une situation très difficile. Nous comprenons maintenant que Xiaomi et Oppo, les deux autres acteurs majeurs de l’industrie chinoise des smartphones, espèrent s’affranchir des contraintes américaines sur le marché des puces en fournissant leurs propres processeurs 5G dans les mois à venir.

Les puces 5G de Xiaomi et Oppo prévus fin 2021

La pénurie de semi-conducteurs aura poussé les deux constructeurs à prendre cette décision, histoire de ne plus être tributaire du marché américain. Les sanctions prises à l’encontre de Huawei ont également joué dans la balance pour pousser les deux constructeurs à se lancer de manière plus autonome dans la production de puces.

Ainsi, Oppo et Xiaomi travaillent désormais à la création de leur propre processeur 5G compatible avec les réseaux inférieurs à 6GHz. Selon Digitimes, ces nouveaux modèles de puces pourraient bien faire leur arrivée entre la fin 2021 et le début 2022, pour entrer directement en compétition avec les rois du domaine, Qualcomm et MediaTek.

La relation entre les Etats-Unis et la Chine n’est pas prête de s’apaiser, même avec Joe Biden à la tête des Etats-Unis. Xiaomi et Oppo préfèrent anticipent. Ils rejoignent ainsi le club fermé de fabricants de smartphones qui produisent leurs propres puces (telles que Huawei, Samsung et Apple).

Source : Gizmo China

2 thoughts on “Xiaomi et Oppo sur le point de lancer leur propre puce 5G

Laisser un commentaire