1 5 minutes 6 mois

Vivatech a ouvert ses portes depuis le 16 juin 2021. Startups, grands groupes et institutions se sont donné rendez-vous à l’occasion de cette nouvelle édition qui s’achève aujourd’hui. Tech for good, réalité augmentée et intelligence artificielle sont mises en avant.

Passion robots

Cette année, pas de Pepper ou de Nao au parc des expositions, la vedette de ces 4 jours est un robot chien. Son nom de code ? Spot. Et force est de constater qu’il monopolise l’attention des visiteurs mais également des exposants.

De la taille d’un chien, ce robot a été conçu par l’entreprise Boston Dynamics. La start-up nantaise Intuitive Robots est en charge de la distribution du robot. Et cherche notamment à en développer l’usage industriel en l’adaptant aux besoins des clients.

Réalité augmentée : du côté de chez Orange et Microsoft

Je leur décerne la palme du décor. Le stand Orange a un petit air futuriste. Avec l’arrivée de la 5G, l’opérateur téléphonique historique prédit une quatrième révolution industrielle.

Cette année, les visiteurs se plongent directement dans l’industrie post 5G grâce à un casque de réalité virtuelle.

Voiture autonome, drone…

Pas question de passer à côté du stand de Microsoft. Il fallait que je teste Microsoft Mesh. Les fonctionnalités en ligne du casque AR de Microsoft HoloLens étaient assez limitées à l’époque. Aujourd’hui, la firme de Redmond fait un grand pas en avant. En effet, le casque de réalité augmentée passe entièrement en ligne.

Grâce à la nouvelle plateforme Microsoft Mesh, les utilisateurs du casque HoloLens disposent ainsi d’une sorte d’espace de travail et de partage en commun. Et ils peuvent converser avec d’autres personnes de manière plus directe.

Et une annonce en exclusivité de Taïg Khris : comment simplifier l’usage de la téléphonie via Microsoft Teams ?

Bientôt le vol urbain ?

D’autres technologies portent plutôt sur le développement de véhicules autonomes. Parmi eux, difficile de passer à côté de Ehang le taxi volant.

Vous avez dû également remarquer une forme de capsule blanche. Ce drôle de prototype est surmontée d’une série d’hélices et s’élève jusqu’à trois mètres de haut. Elle a été imaginée par trois anciens élèves de l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay, qui ont lancé leur start-up en 2018 et veulent faire du « vol urbain », une « routine quotidienne ».

Intelligence artificielle

VivaTech regorge d’innovations qui reposent aussi sur l’intelligence artificielle (IA), dont les applications sont très diverses.

L’intelligence artificielle permet aussi de développer des outils perfectionnés de surveillance. E4 de AI Émergence est un système de sécurité à la fois préventif et dissuasif.

Le ministère des armées voit aussi dans l’IA une belle opportunité comme le projet Vision 360. Développé par une équipe regroupant des data scientists du Labo BI et Big Data de la DTPM et des conservateurs de l’Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD), le projet Vision 360 permet d’identifier dans une image des éléments du monde civil et du monde militaire, français et international via la détection multi-classes : personnages, véhicules, avions, armes, actions…

C’est tout pour moi. Rendez-vous prochainement dans une longue série d’articles consacré au Vivatech.

Une réflexion sur “ En direct des allées de VivaTech, des robots, des casques et des drones

Laisser un commentaire