Ce collègue de bureau qu’on a tous connu

Ce collègue de bureau qu’on a tous connu

Freelance, salarié… en 2018, il y a de fortes chances pour que vous ayez déjà travaillé au moins une fois dans un bureau. Si c’est le cas, voici une petite compilation de ces petits moments de vie avec nos collègues.

Portrait robot du collègue de bureau

En 2018, il devient rare de rester sur le même poste depuis… 50 ans. A moins de vouloir rester dans sa zone de confort. Numérique oblige, les métiers évoluent. Pour ma part, je suis une touche-à-tout, autodidacte et curieuse, j’ai exercé plusieurs métiers. #avgeek dans l’âme, ATR, Fokker, airbus, Boeing, pax, PNL, PIL, DL code, j’ai voué une certaine passion pour le milieu aérien. Puis le destin en a voulu autrement et, je me suis retrouvé derrière un clavier à scroller sur une souris, dans un bureau, en mode open Space. De nomade à sédentaire, mon environnement de travail a brusquement changé. Voici mes petits moments de bonheur que j’aimerais partager avec vous.

Des stéréotypes de collègues aux grands moments de solitude en passant par les pires phrases dites au bureau ou les pots de départ, aucun doute que vous allez vous y retrouver et y retrouver vos chers camarades de bureau. Bienvenue dans le monde du travail où tous les petits commérages et expériences loufoques font partie de votre quotidien.


Alors, qui sont tes collègues de bureau ?

1. Le zoneur de l’open space

Ce collègue peut occuper différents postes, à condition de ne pas être submergé par une trop lourde charge de travail. Il s’invite dans toutes les discussions au lieu de lire ses mails. Il est un peu lourd sur les bords, et jamais susceptible.

2. La reine de l’open space

La reine de l’open space est cette collègue qui ne passe pas inaperçue. Celle qui a une démarche conquérante et qui se pavane dans les couloirs à grands renforts de claquements de talons.

3. Le collègue trop gentil

Il ne s’énerve jamais et supporte tout. Toujours souriant, il ne réagit même pas aux « petites » sautes d’humeur caractéristiques. Et il est toujours serviable et prêt à rendre service. Il n’est pas nerveux et ne semble jamais gavé par son travail. C’est le bisounours du bureau. (Je me place dans cette catégorie).

 

4. Le collègue bizarre

Dans toutes les boîtes, il y a toujours un collègue indéfinissable, qu’on qualifierait de « bizarre ». Il n’entre dans aucune case : ni cool, ni coincé, ni branché, ni geek, juste louche!… Comment on le reconnaît ? Il ne dit jamais « bonjour », démarche robotique et pas très bavard.

5. Le collègue toujours overbooké

Le collègue overbooké est celui qui parvient, à lui seul, à semer la panique dans un open space entier. On le reconnaît par son attitude agacée. Il tape très fort et très vite sur les touches de son clavier, tout en pestant contre la lenteur de son ordinateur. Et il ne prend jamais le temps d’aller au petit coin par manque de temps.

6. Le bavard

Le bavard est ce collègue qui a toujours quelque chose à raconter à ses camarades d’open space. Si tu le croises, fuis.

7. Le Caliméro de bureau

Le Caliméro est celui qui se plaint tout le temps. A l’écouter, la vie est tellement injuste. Si tu le croises, dépression garantie

Après avoir passé en revue les différents portraits robots de tes collègues, voici quelques astuces pour être toujours au top de la productivité au bureau.

Petits conseils pour bien choisir son coin bureau et ne pas sombrer dans le bore-out

Il faut bien choisir son coin bureau pour des raisons stratégiques. Voici pourquoi :

  • Distance par rapport aux toilettes, à l’imprimante (si on est placée à plus de 10m de l’imprimante et qu’on s’aperçoit ensuite d’une erreur de paramétrage, perte de temps garantie car il va falloir retourner à son bureau pour relancer le tout, entre temps une autre collègue a lancé l’impression d’un dossier de 100 pages etc.)
  • Passage (il est bon d’être situé à un emplacement où vous pouvez observer les allées et venues de vos collègues. l’emplacement de votre table
  • Attention à l’exposition au soleil. Vérifiez si la position de votre écran ne vous expose pas à un manque de visibilité à cause des reflets du soleil. Si vous êtes frileuse, évitez de vous placer dans un courant d’air.
  • Pouvoir regarder dehors (petit moment d’évasion)

• Écran à l’abri des regards

Des anecdotes à partager ? Dites le en commentaire.

Follow my blog with Bloglovin

Publicités

6 réflexions au sujet de « Ce collègue de bureau qu’on a tous connu »

  1. Hello, j’ai travaillé 10 ans sur une plateforme où on était 200. Pas le temps de s’ennuyer avec les histoires des uns et des autres. A présent, je travaille seule de chez moi et je ne m’ennuie pas. C’est plus calme, c’est sûr mais je suis certainement plus productive ainsi !

    Aimé par 1 personne

  2. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte. blog très intéressant. Je reviendrai. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    J'aime

  3. hahaha j’aime beaucoup ton article, les collègues en open space en faites c’est un peu comme les camarades de classes LOL on retrouve les même spécimens :p

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.