Google propose une série d’applications qui incitent à se détacher de son téléphone

Google a lancé une série d’applications et d’outils pour aider les utilisateurs à contrôler le temps passé sur leur téléphone.

Digital Wellbeing Experiments : des outils pour apprendre à mieux déconnecter

Google veut nous aider à reprendre le contrôle sur nos smartphones.

C’est plus fort que vous, vous n’y pouvez rien, impossible de lâcher votre smartphone quelques minutes. Vous passez des heures à scroller : réseaux sociaux, mails, sms, applications… Jusqu’à vous rendre compte que votre vie entière dépend presque de votre téléphone.

Afin d’aider les utilisateurs à limiter le temps passé sur leur téléphone, Google a lancé une série d’applications et d’outils capables de quantifier l’usage de l’appareil, de contrôler la réception de notifications et même d’expérimenter la déconnexion de façon collégiale.

Google a présenté cette semaine une nouvelle interface appelée Digital Wellbeing Experiments. Elle propose des outils conçus pour rendre l’utilisateur plus conscient de son usage du smartphone et lui permettre de mieux le maîtriser.

Six « expériences », comme les appelle Google, sont déjà disponibles, de même que des outils tels que des API, des templates et du code en open source pour créer ses propres applications sur l’interface.

Unlock Clock

Il’ s’agit d’un fond d’écran dynamique qui comptabilise le nombre de déverrouillages du téléphone. Le chiffre s’affiche en prenant la quasi-totalité de l’espace. Impossible de passer à côté de l’information.

Paper Phone

Comme son nom l’indique, cette application est une sorte de téléphone… papier. L’opération consiste à imprimer une sélection d’informations essentielles de façon à se passer de l’écran.

Post Box

Post Box planifie la réception de notifications. Toutes les alertes manquées sont reçues à un horaire déterminé.

Desert Island

Desert Island met l’utilisateur au défi de sélectionner les applications dont il ne peut pas se passer au quotidien et de s’y tenir.

Morph

Morph catégorise les applications en fonction de leur utilité au travail, à la maison ou ailleurs. En se référant à cette classification, Morph limitera l’accès aux seules applications jugées nécessaires.

We Flip

Cette application permet de jouer le jeu de la déconnexion en groupe. Mais si l’un des participants craque et consulte son téléphone, We Flip se désactive pour tout le monde.

Toutes ces applications sont d’ores et déjà disponibles.

Source AFP RelaxNews

About Mallys

Je m'intéresse de près aux nouvelles technologies et aux mutations digitales. Je défends l'idée que plusieurs futurs sont possibles et qu'il est urgent de remettre de l'humain dans la technologie.